La CCJT salue l’implication des députés provinciaux du Sud-Kivu sur les questions de la Justice transitionnelle

0
178

Kinshasa, 19 juillet 2021 (ACP).– La Coalition congolaise pour la justice transitionnelle (CCJT) a salué l’implication des députés provinciaux du Sud-Kivu sur les questions de la justice transitionnelle en RDC, a indiqué son coordonnateur national, Raphaël Wakenge, au cours d’un atelier organisé lundi, par la Fondation Panzi de Bukavu, sur le rapport Mapping en faveur desdits députés.

Dans son intervention, Raphael Wakenge a demandé aux élus provinciaux de saisir cette occasion, car contrairement au régime passé qui s’opposait aux mécanismes de la justice transitionnelle, la plupart des personnes qui intervenaient dans les institutions avaient les mains sales. Avec la volonté du Chef de l’État, Félix Tshisekedi, le gouvernement a déjà initié deux décrets, un sur la mise en place de la commission vérité et réconciliation et l’autre, sur la vérité et l’indemnisation.

Le coordonnateur national de la CCJT a salué également, l’idée du prix Nobel de la paix 2018, le Dr Denis Mukwege,  de mettre en place un plan de plaidoyer qui envisagerait de mettre en mouvement l’aspect holistique de la justice transitionnelle, avant d’inviter le gouvernement à en tenir compte.

Le coordonnateur Raphael Wakenge a demandé aux députés provinciaux d’examiner les possibilités de mettre en place une sous-commission parlementaire qui traitera uniquement des mécanismes de justice transitionnelle dans la province du Sud-Kivu. « La demande a été approuvée par les élus provinciaux qui ont promis d’y travailler », a-t-il dit.

Pour rappel, la Coalition congolaise pour la justice transitionnelle existe depuis 2004 dans toutes les provinces et son travail est concentré sur le mécanisme de mise en œuvre de la justice transitionnelle en RDC. ACP/