L’OMS et l’UNICEF s’inquiètent pour le retard de la vaccination des enfants à cause du Covid-19

0
221

Kinshasa, 20 juillet 2021 (ACP).-L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’UNICEF s’inquiètent pour le retard de la vaccination des enfants à cause du Covid-19, considérant que depuis le début de la pandémie dans le monde en 2020, les ressources et les personnels ont dû être détournés vers la lutte contre le Covid-19, indique un rapport de ces agences onusiennes parvenu mardi à l’ACP.

Selon ce document, en 2020, 23 millions d’enfants dans le monde sont passés à travers les mailles du filet et n’ont pas reçu les trois doses du vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche ou DTP3 qui sert de mesure de référence.

C’est le plus grand nombre depuis 2009 et cela touche 3,7 millions d’enfants de plus qu’en 2019. Plus grave encore, 17 millions d’enfants n’ont sans doute eu aucune dose l’année dernière.

Toujours d’après le rapport, le taux de vaccination DTP3 est resté bloqué à 86 % depuis plusieurs années avant la pandémie, et en 2020 il est tombé à 83 %.

Dans le cas de la rougeole, une maladie extrêmement contagieuse nécessitant un taux de couverture vaccinale de 95 % pour être bien maîtrisée, seulement 71 % des enfants ont reçu la deuxième dose.

De plus, dans plusieurs pays, nombre des services de soins ont dû fermer ou réduire leurs horaires. À cela s’ajoute la réticence des parents à se déplacer de crainte de contracter le coronavirus. Résultat : certaines maladies font éruption, comme c’est le cas de la rougeole au Pakistan. ACP/ZNG/KJI