Le CULPAC désigne une servante de l’humanité et messagère  internationale de la paix

0
572
Le directeur général du « CULPAC », Daniel Santu et la reine Shebah Debra Amelia Sai

Kinshasa, 21 juillet 2021 (ACP).- Le directeur général du Conseil universel pour la paix des nations et continents (CULPAC), Daniel Santu Biko, a désigné, mercredi à Kinshasa, sa majesté la reine Shebah Debra Ameliasai Kasambura comme servante de l’humanité et messagère  internationale de la paix dans le cadre de « Quinzaine de la paix pour tous».

Selon M. Santu, la reine Shebah Debra a été désignée grâce a ses multiples services rendus en Afrique, dans le Caraïbe et dans le monde pour être l’interlocutrice et marraine de la paix auprès des Chefs d’Etat africains dans le programme du CULPAC de la vision d’une nation, activité par laquelle des Chefs exprimeront leurs visions sur la paix, les droits de l’homme et le développement dans leurs pays respectifs.

Il a indiqué que les interventions de la reine Shebah seront très bénéfiques pour la campagne des droits humains et la démocratie afin d’appuyer les efforts du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo relatifs à l’Etat des droits, à la gratuité de l’enseignement et à la justice.

Pour sa part, sa majesté la reine Shebah Debra Ameliasai Kasambura a exprimé sa gratitude d’être honorée et élevée à ce titre, car depuis son intronisation en 2020, elle a toujours fait de la paix son cheval de bataille. «La paix est la chose la plus importante dans la vie d’un être humain, elle est primordial pour le développement d’un pays, car sans la paix rien ne va », a dit sa majesté Shebah Debra, qui a été couronnée reine conformément aux strictes traditions royales le 31 décembre 1999 à 2000.

Il faut rappeler que  « Quinzaine de la paix pour tous » est un programme du CULPAC qui vise la campagne de sensibilisation sur l’état de droit et la démocratique en République démocratique du Congo suivant les résolutions de la Conférence universelle pour la paix tenue en septembre 2018 au parlement européen à Bruxelles.

ACP/ODM/KJI/JFM