La RDC et les opérateurs mobiles lacent l’initiative « Wecare » pour avancer la transformation numérique

0
344

Kinshasa, 22 juillet 2021(ACP).- Les institutions gouvernementales de la République Démocratique du Congo et les opérateurs mobiles viennent d’unir leurs forces avec l’Association mondiale des opérateurs de téléphonie mobile, la GSMA, en vue de faire avancer la transformation numérique du pays, à travers le lancement de l’initiative «We Care», indique un document de cette structure reçu jeudi à l’ACP.

Le document indique que l’initiative We Care vise à accélérer et amplifier l’impact des services mobiles et numériques pour les populations et l’économie de la RDC. Elle a pour but de créer une étroite collaboration entre les secteurs public et privé, précise la source qui renchérit que le dialogue entre les opérateurs mobiles et les institutions gouvernementales permettra d’identifier des avantages inhérents au développement d’une économie numérique qui bénéficie à tous les habitants de la RDC.

Ce partenariat met en avant la collaboration entre le ministère des Postes, télécommunication et nouvelles technologies de l’information et de la communication, de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications du Congo (ARPTC), les opérateurs de téléphonie mobile Africell, Airtel, Orange, VODACOM et la GSMA.

« Soucieux de matérialiser la vision du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui veut faire des TIC un véritable levier de croissance économique et un moteur de développement intégral de la RDC, le ministre Kibassa, pour y parvenir en sa qualité de décideur politique au service du peuple congolais, croit fermement à l’apport et à la contribution des opérateurs de téléphonie mobile présents en RDC.  

Il a, à cet effet, ajouté que la RDC apporte son soutien à l’initiative We care en vue de créer un environnement assaini et un cadre de dialogue permanent entre toutes les parties prenantes du secteur. Celle-ci instaurera un climat de confiance et de sérénité entre les opérateurs pour le grand bénéfice de la population. Pour sa part, le président de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications du Congo (ARPTC), Christian Katende s’est réjoui de voir que l’initiative We Care de la GSMA soit mise en œuvre de façon concertée par toutes les parties prenantes du secteur des TIC, afin de développer une série d’actions visant à renforcer la transparence, la confiance et le dialogue.

Mme Angela Wamola, responsable de l’Afrique subsaharienne de la GSMA, s’est déclarée honorée de lancer l’initiative We Care de la GSMA en RDC, aux côtés des opérateurs mobiles et du pouvoir public. « Ensemble, nous favoriserons un environnement de confiance mutuelle et de dialogue et avancerons des actions concrètes pour renforcer la collaboration public-privé, qui est essentielle pour favoriser la transformation et l’inclusion numérique», a-t-elle souligné.

Promouvoir la transparence et le dialogue public-privé

Le document note par ailleurs que suite au lancement de l’initiative We Care en RDC, une série d’actions de collaboration public-privé seront menées, notamment le lancement d’un rapport présentant les indicateurs sectoriels clés sur la fiscalité du secteur mobile.

Il indique en la publication d’une carte de couverture mobile du pays afin d’informer la prise de décisions quant à l’amélioration de la connectivité dans les zones rurales.

Il s’agit aussi de l’activation de l’association des opérateurs mobiles locaux en RDC pour identifier des solutions communes afin de favoriser une transformation numérique inclusive ainsi que la mise en place d’un cadre de dialogue public-privé régulier entre les opérateurs mobiles, le gouvernement et le Régulateur pour relever les défis du secteur mobile et accélérer l’inclusion numérique. ACP/ Zng/GGK /JLL