V.Club fixera l’opinion dimanche prochain sur ses démarches à propos du dossier Matutala

0
54

Kinshasa, 22 juillet 2021 (ACP).- L’AS V.Club de Kinshasa fixera l’opinion sportive dimanche prochain sur ses démarches au sujet du dossier Zoa Matutala en marge de son assemblée générale ordinaire, a annoncé jeudi à l’ACP une source proche du secrétariat du comité de direction du club vert et noir kinois.

V.Club et ses sympathisants continuent de contester et réclamer leur titre conquis de belle manière sur le terrain, lequel a été, selon eux, offert au TP Mazembe de Lubumbashi en complicité avec la Fédération congolaise de football association (FECOFA), qui a refusé d’assumer son erreur administrative.

Selon la source, les Dauphins Noirs ne comprennent toujours pas pourquoi et comment la FECOFA a autorisé l’équipe pour utiliser le joueur et est revenue sur sa décision plus tard en sanctionnant le team vert et noir avec comme argument « V.Club nous a induit en erreur ». Le recours en appel de ce dernier et la décision de la Commission ad hoc clarifiant et donnant d’autres détails sur le dossier, n’ont pas été pris en compte, dans la mesure où les noms de Mazembe comme champion et de Maniema Union comme vice-championne ont été envoyés à la Confédération africaine de football (CAF), avant l’annonce de la décision proclamant les deux clubs comme représentants de la RD Congo aux interclubs de la CAF par le secrétaire du comité de direction de Mazembe, Frédéric Kitenge Kinkumba sur twitter.

Cette proclamation du champion et du vice-champion a amené V.Club à contester celle-ci et à exiger de la FECOFA une notification que le club kinois a reçu deux semaines après. Celle-ci a évoqué trois raisons motivant son refus d’analyser ce recours en appel de V.Club, en vertu de l’article 305 des Règlements généraux et sportifs, la Commission ad hoc ayant rendu la décision en qualité d’autorité juridictionnelle conformément aux pouvoirs lui conférés par le comité exécutif, laquelle est statuée sans renvoi et est définitive.

Deuxièmement, le recours contre une décision rendue à la suite d’une évocation est un mode de saisine non consacré par la règlementation en vigueur et, s’agissant d’un recours en appel d’une décision notifiée le 15 juin 2021 et réceptionnée le 21 juin 2021, le délai de six jours prévu par l’article 301 des Règlements généraux et sportifs de la FECOFA a pris cours à la date de la notification et a expiré le 20 juin 2021.

Eu égard à toutes ces raisons de forme que V.Club ne veut pas entendre de ses oreilles, ce dernier envisage de saisir la Fédération internationale de football association (FIFA), tout devant être connu au terme de l’assemblée générale ordinaire des Dauphins Noirs. ACP/