Le sevrage de l’enfant à l’âge de 24 mois contribue à sa santé, selon une nutritionniste de Lubumbashi

0
119

Lubumbashi, 24 Juillet 2021 (ACP).- La nutritionniste du centre de pédiatrie Musimamisi, Marceline Monga a déclaré, samedi à l’issue d’une interview avec l’ACP, que le sevrage de l’enfant à l’âge de 24 mois contribue à sa santé car, selon ses expériences, lorsqu’une maman respecte la pratique familiale ayant trait à l’allaitement exclusif jusqu’à six mois, et ajoute des éléments nutritifs pour sa croissance après six mois, le nourrisson tombera rarement malade.

Il a noté qu’il est indispensable de sevrer l’enfant à l’âge de deux ans pour qu’il soit fort, équilibré et même brillant sur le plan intellectuel. Elle a suggéré de partager prochainement cette expérience aux femmes de Lubumbashi à travers une séance de formation.

ACP/Zng/Thd