Démarrage du concours provincial de génies en herbe au collège Bonsomi à N’djili

0
302

Kinshasa, 25 Juillet 2021 (ACP).- Le ministre provincial en charge de l’Education Charles Mbutamuntu Lwanga a procédé à lancement du concours provincial des génies en herbe, au cours d’une cérémonie, au collège Bonsomi, dans la commune de N’djili, devant les autorités provinciales de la ville se Kinshasa, des parents et  des élèves.

Prenant la parole, le ministre  Mbutamuntu, ce concours est un bon départ  pour le système  éducatif  des écoliers,  capables  de susciter l’esprit de recherche scientifique  dans tous les domaines de la vie, soulignant que cette activité  constitue aussi  un moment d’apprentissage des élèves  pour se cultiver davantage.

Charles Mbutamuntu a pour ce faire invité  les élèves à  la concentration et à l’ esprit de travail, pour relever ce défi intellectuel  capital, afin de  bien préparer leur participation  au prochains Jeux  de la Francophonie  prévus en 2022.

De son coté, le coordonnateur  de l’Action pour l’éducation  et la culture (APEC), Francis Bolokoko a  salué  l’implication de l’autorité  provinciale à  cette initiative qui rassemble  les écoles pour  compétir  intellectuellement.

Ce concours provincial, a-t-il expliqué, connait la participation de 10 écoles par province éducationnelle, dont  quatre d’entres elles se sont affrontées à la première journée, à la province éducationnelle de Tshangu, avec comme vainqueur le collège  Bonsomi, suivi  de l’Institut Vedruna   ainsi que l’institut  commercial de Masina qui a gagné  par forfait.

Il ne reste que 3 rencontres pour connaitre  les 5 écoles vainqueures de cette  province   éducationnelle, a-t-il ajouté.

Il a, par ailleurs,  invité  les parents  à  contribuer au développement intellectuel  de l’enfant en leur accordant plus de temps à  la lecture, pour accroitre leurs connaissances au lieu de s’affectionner aux programmes moins cultivant et déviants diffusés à la télévision et à l’internet. ACP/CL/Fmb