Des jeunes des partis politiques de la RDC invités à participer à la formation gratuite en agribusness

0
617

Kinshasa, 25 juillet 2021(ACP).-Le coordonnateur de la brigade des jeunes du Congo du ministère de la Jeunesse, initiation à la nouvelle citoyenneté et cohésion nationale, Samy Moyo, a invité, samedi, les responsables des partis politiques de la RDC à faire participer les jeunes à la formation gratuite en agribusness organisée au Conseil national de la jeunesse situé dans la commune de Kalamu.

A travers cette formation gratuite, a-t-il souligné, ces jeunes  militants et adhérents des partis politiques, pour la plupart chômeurs, bénéficieront de connaissances gratuites et durables dans le domaine agricole au regard de vaste étendue géographique que possède la RDC, étant donné que  l’agribusness est un domaine important, capable de lutter  contre le chômage et de booster  l’économique du Congo.

«C’est dans cette optique que le ministre de la Jeunesse Yves Bunkulu avait lancé au mois de juin dernier, une campagne de recrutement des jeunes, toutes tendances confondues en vue de  l’intégration des jeunes des partis politiques avec comme finalité la création d’une classe moyenne des jeunes spécialistes en agribusness », a-t-il rappelé.

Le coordonnateur Samy Moyo a souligné que le secteur agricole est parmi les axes prioritaires de la vison du Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, celle de  «la revanche du sol sur le sous-sol» en vue du  développement communautaire.

Il a  lancé un appel pressant aux responsables des partis politiques de participer à ce projet capital en exhortant et incitant  les jeunes de leurs structures politiques à suivre cette formation, précisant que ces jeunes apprenants bénéficieront de 2 hectares à exploiter au cours de chaque saison agricole.

«Des semences et autres boutures, le labour, l’herbage et le billonnage ainsi que l’accompagnement et le coaching pour devenir agripreneur sont bien assurés», a-t-il renseigné.

6.000 jeunes déjà formés dans la province du Kongo- Central et la ville de Kinshasa

Le coordonnateur Samy Moyo a annoncé que depuis 2019, le projet Bjec par le canal de l’ONG Maison de l’agriculture et environnement (Mae) a déjà formé environ 6.000 jeunes dans la province du Kongo-Central et dans la ville province de Kinshasa.

Parmi ces jeunes se trouvent, outre les jeunes des partis politiques, les étudiants, les élèves, les jeunes désœuvrés et non qualifiés, les personnes vivants avec handicap ainsi que ceux en rupture avec la société communément appelés ‘’kuluna’’, a-t-il dit, avant d’ajouter qu’ils sont formés pour  œuvrer dans le secteur l’agribusness notamment, l’élevage des poules, porcs, poissons, pigeons, cochons dindes, lapins, canards,  abeilles ainsi que pour la technique de transformation et reboisement.

La brigade des Jeunes du Congo du ministère de la Jeunesse a déjà crée 230 sites de centres de productions agricoles à travers toute l’étendue de la RDC et 5 à Kinshasa dont Imputu, Menkao, Dulale Mongata et Dumu dans la commune urbano-rurale de Maluku, a-t-il signalé. ACP/CL/Fmb