Ituri : lancement du projet « Acha Silaha chukua jembe » pour la démobilisation des groupes armés

0
137

Bunia, 25 juillet 2021 (ACP).- Le vice-gouverneur de l’Ituri, le commissaire divisionnaire Alongabony Benjamin a, au nom de son titulaire, lancé officiellement samedi, à l’hôtel Musco, le projet intitulé « Acha silaha, chukua jembe  » entendez : Dépose l’arme, prends la houe.

Selon le Coordonnateur de l’Ong Fédération de l’Est des Jeunes Entrepreneurs du Congo (FEJEC), Mbeo Mastaki, ce projet est lancé dans le cadre de la sensibilisation des jeunes qui œuvrent au sein des groupes armés en province de l’Ituri afin qu’ils déposent les armes pour intégrer la vision du gouvernement de RDC prônant la paix.

Pour lui,  les objectifs et missions de ce projet consistent notamment à sensibiliser les jeunes qui sont dans des groupes armés à déposer les armes, à privilégier la culture de la paix, les conscientiser à travailler et à entreprendre pour leur survie et  développement de la communauté en vue d’avoir une jeunesse responsable et consciente,  difficilement manipulable, capable de travailler pour l’émergence de la communauté, qui n’a plus entre ses mains une arme pour tuer son semblable,  mais plutôt une houe pour nourrir son prochain, somme toute, prête à servir la nation congolaise en général et Iturienne en particulier.

Pour y parvenir,  le  coordonnateur de la FEJEC aura pour canaux de transmission des pièces théâtrales radiodiffusées à court métrage de 30 minutes, des spots publicitaires radio, des bandes dessinées (affiches et dépliants) ainsi que des sensibilisations sur terrain, dans les zones d’intervention ciblées en commençant d’abord par la ville de Bunia, ensuite viendront les territoires d’Irumu, Djugu, Mambasa, Aru et Mahagi dont les derniers territoires cités constituent les principaux où passent les armes à cause de leurs proximités avec les pays voisins notamment le Sud-Soudan et l’Ouganda, a-t-il indiqué.

Dans son mot, le vice-gouverneur de l’Ituri a déclaré que le gouvernement provincial militaire soutiendra tout au long de la période que prendra l’état de siège, cette initiative des jeunes tendant à contribuer pour le retour de la paix, car, a-t-il ajouté, la paix ne reviendra pas des autorités,  mais plutôt de toutes les communautés Ituriennes si seulement elles s’en tiennent à la paix sans hypocrisie, encouragent les jeunes de ne rien craindre, du fait qu’ils ont le soutien total de l’autorité provinciale, le Lt général Luboya N’kashama Jonny, a-t-il conclu.

Ce projet a été approuvé par le président du Conseil provincial de la jeunesse en Ituri, Gentil Kaniki, renseigne-t-on. ACP/CL/Fmb