Le Président Félix Tshisekedi : Je suis dorénavant rassuré dans ma conviction que ce gouvernement peut faire face à l’immensité des défis qui l’attend, au regard des enjeux de l’émergence et du développement durable auquel notre pays aspire depuis bien des années

0
191

Kinshasa, 25 juillet 2021(ACP).Le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo s’est dit rassuré sur la capacité du gouvernement à relever les défis pour le développement durable de la RDC, dans son discours de clôture, samedi, au Fleuve Congo Hôtel, des travaux du séminaire de renforcement des capacités des membres du Gouvernement.

«Grâce à l’appropriation par tous, des données et informations recueillies pour asseoir une culture de performance et des résultats basés sur les principes et valeurs d’une bonne gestion publique,  je suis dorénavant rassuré dans ma conviction que ce gouvernement peut faire face à l’immensité des défis qui l’attend,  au regard des enjeux de l’émergence et du développement durable auquel notre pays aspire depuis bien des années», a indiqué le Chef de l’Etat.

Pour le Président Félix Tshisekedi, le temps passé en immersion a permis une meilleure appropriation des objectifs, stratégies, axes et piliers prioritaires du Programme d’action du gouvernement, qui vise notamment à traduire en actions concrètes sa vision de changement qui repose sur la transformation du pays en un Etat fort, prospère et solidaire au cœur de l’Afrique.

Tout en saluant leur compréhension des défis auxquels le gouvernement doit faire face, ainsi que des responsabilités individuelles et collectives, qui leur incombent respectivement en tant que membre du gouvernement, il a renouvelé ses vœux de les voir ne ménager aucun effort pour une utilisation efficace et efficiente des différents outils développés et mis à leur disposition dans le cadre de ce séminaire.

Pour sortir victorieux dans ce combat face à un ennemi multiforme comme la pauvreté, le Chef de l’Etat les a conseillés à posséder non seulement une parfaite connaissance de sa nature et de son « modus opérandi », mais surtout de développer une stratégie d’attaque qui repose sur la cohésion des membres de l’équipe et la qualité des outils, des techniques, des méthodes  et des bonnes pratiques , mettant en avant-plan un certain nombre de principes et de valeurs, parmi lesquels : la solidarité, l’équité, l’unité de commandement, la collégialité, la bonne gouvernance  et la responsabilité individuelle et collective.

Pour une feuille de route des ministères sectoriels…

Pour le succès attendu dans le cadre de l’action gouvernementale, le Chef de l’Etat a également, fait savoir que ces assises seront, notamment suivies de l’élaboration de la feuille de route des ministères sectoriels, la fixation des attributions de chaque ministère et la mise en place effective de différents cabinets ministériels.

«Je reste convaincu que les recommandations pertinentes élaborées au terme de ce séminaire seront suivies des faits. Et le cas échéant, des mesures correctives pourraient être envisagées dans l’un ou l’autre secteur. Enfin, comme l’a indiqué le premier ministre pour son adresse, la prochaine étape sera sans aucun doute l’élaboration de la feuille de route des ministères sectoriels ainsi que les lettres de mission y afférentes, la fixation des attributions de chaque ministère sans oublier la mise en place effective de vos cabinets», a déclaré le Président Tshisekedi.

Le Chef de l’État a, par ailleurs, félicité le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, pour avoir coordonné ce séminaire « louable », en vue de doter les membres de son équipe des méthodes, techniques, d’outils dont ils ont besoin pour accroître les chances de matérialisation des priorités sectorielles définies dans le cadre du programme d’actions du gouvernement.

Organisé avec l’appui du Secrétariat national pour le  renforcement des capacités (SENAREC), sous le thème : « Créer une dynamique de changement par la culture de l’excellence et la gestion axée sur les résultats », ce séminaire de trois jours soit du 22 au 24 juillet 2021, a connu la participation du Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, et de  tous les membres de son gouvernement avec comme objectif de créer une nouvelle  dynamique de changement par la culture de l’excellence et la gestion axée sur les résultats.

Satisfecit du Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde

Auparavant, le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge s’était dit  dans son intervention, à la clôture de ce séminaire,  satisfait du séminaire du gouvernement.

«Du point de vue du résultat attendu, nous sommes très contents, car nous sommes sortis avec une équipe avec une forte cohésion et surtout déterminée par rapports aux quinze piliers tels que déterminer dans le programme d’action du gouvernement », avait déclaré le Premier ministre.

Pour les membres de l’équipe gouvernementale qui ne vont pas se conformer à cette nouvelle logique, le chef du gouvernement a rappelé que «le Chef de l’État avait déjà annoncé lors du premier conseil des ministres qu’il y aura une évaluation semestrielle et qu’à l’issue de cette évaluation, il y aurait des conséquences à tirer».

Chaque membre du gouvernement est à pied d’œuvre en tenant compte de ce timing, avait ajouté le chef du gouvernement précisant : «  Nous pouvons, désormais  doter les membres du gouvernement de feuilles de route assorties d’un programme de performance et ça va permettre de suivre l’action dans chaque secteur et pour chaque membre du gouvernement ».

À en croire ce dernier, ce programme a résumé ce que son gouvernement veut pour population.

«Nous voulons un État prospère, un État solidaire et lorsque je prends le dernier mot qui est la solidarité, c’est parce que nous voulons apporter le social attendu par cette population», a-t-il dit soutenant que cela ne peut être possible aussi longtemps que  les autorités du pays n’auront pas réussi les  défis de la paix et de la sécurité. ACP/  CL/Fmb/May