Recu par Bahati au Sénat : Koffi Olomide juge favorable le vaccin comme moyen de lutter contre le Coronavirus

0
301

Kinshasa, 25 juillet 2021 (ACP).- Le patron de l’orchestre Quartier Latin International, l’artiste musicien Antoine Koffi Olomide, a déclaré que  le vaccin est le meilleur moyen de lutter contre la pandémie à Coronavirus qui ravage le monde, au cours d’une visite de courtoisie qu’il a effectuée le week-end, au palais du peuple, auprès du président de la chambre haute du Parlement, Modeste Bahati Lukwebo.

L’échange entre les deux personnalités a tourné autour de plusieurs sujets d’actualité notamment sur la sensibilisation contre la troisième vague de cette pandémie.

Celui que ses fans appellent affectueusement le roi du «Tshatsho», a profité de l’occasion pour saluer le dynamisme politique caractérisant l’autorité morale de l’Alliance des forces démocratiques du Congo (AFDC), Modeste Bahati.  «S’il y avait plusieurs Bahati en Rdc, le pays serait encore mieux», a-t-il dit en substance.

L’implication des investisseurs américains dans la vision économique du Chef de l’Etat

Le  président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo a également reçu, le même jour, une délégation d’investisseurs américains, conduite par M. Bernard Muhindo, venue solliciter leur implication auprès du speaker de la chambre haute du Parlement, dans un projet d’investissement en République Démocratique du Congo, dans le domaine de l’agriculture. Selon eux, leur initiative consiste  à accompagner la vision du Président de la République dans le cadre de la  diversification de l’économie congolaise.

Intenses activités du premier vice-président du Sénat

Le premier vice-président du Sénat a aussi déployé d’intenses activités le week-end. Eddy  Mundela a accordé les audiences à plusieurs personnalités. L’ambassadeur du royaume des Pays-Bas a été le premier à échanger avec lui. Les deux personnalités ont évoqué les questions de la coopération parlementaire entre leurs deux nations respectives.

Le CNDH et la MIBA au Sénat

Le président de la commission Nationale des droits de l’homme,  Mwamba Mushikonke , reçu par Eddy Mundela,  a   présenté à celui-ci la situation des droits de l’homme en République démocratique du Congo.

L’administrateur directeur général de la Minière de Bakwanga  (Miba), Paulin Lukusa a, quant à lui, clôturé la série d’audiences accordées part le premier vice-président du Sénat. La santé économique de la Miba a été au centre de leur entretien. ACP/C. Lutete/Fmb