Sierra Leone: les organisations des droits de l’homme saluent l’abolition de la peine de mort

0
185

Kinshasa, 25 juillet 2021 (ACP).- Les organisations de droit de l’homme en Sierra Leone, ont salué l’abolition de la peine de mort dans le pays, ont rapporté dimanche, les médias internationaux.

Les sources indiquent que l’Assemblée nationale de ce pays a voté vendredi 23 juillet l’abolition de la peine de mort qui  sera désormais remplacée par une peine d’emprisonnement à perpétuité ou à un minimum de 30 ans.

Ibrahim Tommy, directeur exécutif du Centre pour la redevabilité et l’état de droit, se réjouit de cette avancée. «Nous rejoignons un certain nombre de pays à travers le monde qui considèrent que la peine de mort est barbare, que c’est mal de donner le droit à l’État d’exercer la violence contre ses propres citoyens. C’est donc un développement bienvenu et je pense que c’est une victoire massive pour la protection des droits de l’homme en Sierra Leone», réagit-il.

Pas d’exécution depuis plus de 20 ans le texte doit encore être signé par le président Julius Maada Bio.

Selon l’ONU, les tribunaux sierra-léonais ont condamné plus de 80 personnes à la peine de mort entre 2016 et 2020. Mais les dernières exécutions ont eu lieu en 1998, quand 24 officiers de l’armée ont été mis à mort après une tentative de coup d’État un an auparavant. «Nous allons devoir nous assurer qu’il est effectivement appliqué en veillant à ce que ceux qui ont été condamnés à la peine de mort voient leur condamnation commuée en réclusion à perpétuité et qu’elle soit correctement appliquée», souligne-t-il.

Parmi les prochains combats à mener reste la pénalisation des mutilations génitales féminines ou encore la légalisation de l’avortement.  ACP/CL/Fmb