L’augmentation des revenus des ménages ruraux parmi les multiples avantages attendus du projet PROADER

0
175

Kinshasa, 28 juillet 2021 (ACP).- Le coordonnateur national du projet d’appui au développement intégré de l’économie rurale (PROADER), Joseph Mwamba Lubemba, a indiqué au cours d’un entretien mercredi avec l’ACP que l’augmentation des revenus des ménages ruraux se trouve parmi les résultats attendus dudit projet.

L’augmentation des revenus, la réduction de la malnutrition chronique des enfants de moins de 5 ans, l’augmentation de la part du secteur agricole dans le produit intérieur brut (PIB) national et le renforcement de la résilience des ménages ruraux sont également attendus dans le cadre de ce projet.

Le coordonnateur national du projet PROADER a fait savoir que, le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC), en partenariat avec la Banque africaine de développement (BAD) a initié ce projet dans les zones rurales des provinces du Kongo Central, Kwilu, Kwango, Maï-Ndombe, Kasaï, Kasaï-Central et Kasaï-Oriental, dans l’objectif de promouvoir une économie rurale  et de la rendre dynamique et prospère.

Le PROADER, vise dans ces entités territoriales de la RDC à toucher directement 380.000 ménages dans les 30 bassins retenus. Ceux-ci représentent près de 10% des ménages des 7 provinces ciblées ci-haut, soit environ 2 millions de personnes, dont 50% des femmes et au moins 40% des jeunes. Indirectement, le projet compte atteindre près de 500.000 ménages, soit environ 2,6 millions de personnes.

Le projet PROADER, qui est sous l’encrage institutionnel du ministère du Développement rural, vise également  à améliorer les investissements productifs et sociaux afin de rendre le milieu rural plus attractif et productif, de promouvoir le développement du secteur privé et de l’entrepreneuriat agricole et rural dans le cadre de la diversification et la valorisation de la production agricole.

Pour atteindre ces objectifs, les actions du PROADER s’articulent autour de trois composantes, à savoir, le renforcement de la gouvernance locale et des capacités institutionnelles (RGLCI), la promotion des investissements productifs et sociaux (PIPS) et la coordination, la gestion et suivi évaluation du projet (CGSEP). ACP/ODM/KJI/JFM