Le HCR satisfait de sa collaboration avec le gouvernement de la République

0
176

Kinshasa, 29 juillet 2021 (ACP).- La représentante du Haut-commissariat des  Nations Unies pour les réfugiés en République Démocratique du Congo (RDC), Madame Liz Kpam Ahua, a exprimé, mercredi, sa satisfaction quant à la collaboration entre son organisation et le  gouvernement de la RDC, dans un communiqué de cette agence onusienne,  publié en marge du 70ème anniversaire de la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés et qui est parvenu, mercredi, à l’ACP. La satisfaction  de  la représentante  du HCR en RDC, indique la source, s’explique à la suite  de la promulgation, par le Président de la RDC, de la loi n°021/2002 du 16 octobre 2002 créant la Commission Nationale pour les Réfugiés. Cette loi, estime-t-on au HCR, offre l’opportunité d’assurer un meilleur suivi de la situation des réfugiés en RDC. Le Haut-commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, a  relevé, à l’occasion de ce 70 ème  anniversaire de la Convention, l’urgence  de  se réengager en faveur de ses principes fondamentaux et  l’esprit de cette convention avant de souligner la nécessité, pour la communauté internationale, de respecter les principes clés de la protection des réfugiés tels qu’énoncés dans la Convention. Parmi ces principes, il cite notamment le droit d’une personne fuyant la persécution de ne pas être renvoyée vers une situation de danger.

 « La Convention continue de protéger les droits des réfugiés à travers le monde entier. Grâce à la Convention, des millions de vies humaines ont été sauvées. Soixante-dix ans après sa rédaction, il est crucial que la communauté internationale défende ses principes », a dit Filippo Grandi.

Le Haut-commissariat pour les Réfugiés(HCR)  est officiellement présent en République démocratique du Congo depuis 1975, rappelle-t-on.