Signature d’un accord de constatation et de liquidation des recettes non fiscales entre la DGRAD et les secrétaires généraux

0
302

Kinshasa, 29 juillet 2021(ACP).- La DG de la Direction générale des recettes administratives, judiciaires, domaniales et de participations (DGRAD), Maguy Sambi Kikutwe et les secrétaires généraux des services publiques ont procédé, jeudi à Kinshasa, à la cérémonie de signature des protocoles d’accord de constatation et de liquidation des recettes non fiscales d’une part, et les actes d’engagement pour la mobilisation des recettes non fiscal d’autre part.

Placée sous le thème : « L’atteinte des assignations du contrat de performance, exercice 2021, un défi à relever par la DGRAD et les services d’assiette pour soutenir le programme du gouvernement de la République », cette cérémonie intervient après la signature des contrats de performance intervenue le 20 juillet dernier, entre le ministère des Finances et les régies financières.

Pour Mme Maguy Sambi, ces  contrats de performance pour l’exercice 2021 se fondent sur l’augmentation volontariste de la cible des recettes en listant également ses actions d’accompagnement, et aussi sur l’introduction des indicateurs de performance qui permettent d’évaluer distinctement l’effort de chaque service opérationnel.

Elle a fait savoir que la cible des recettes annuelles pour les trois régies financières a été réajustée à 10.780 milliards  FC, soit une augmentation de 15% par rapport aux prévisions budgétaires fixées par le parlement qui s’élèvent à 9.374 milliards FC, la plaçant ainsi au-dessus de la cible des recettes fixées dans le programme conclu avec le Fonds monétaire international (FMI) qui est de 10.198 milliards FC.

 

Les prévisions budgétaires réajustées à 2.146 milliards FC

 

La directrice générale, Maguy Sambi a saisi l’occasion pour annoncer qu’en ce qui concerne la DGRAD, ses prévisions budgétaires de 1.866 milliards FC ont été réajustées à 2.146 milliards FC, avec 15 (quinze) indicateurs de performance pour cette année en cours, ce, avec possibilité d’octroi d’une prime spéciale en cas de dépassement desdites assignations.

Pour Maguy Samba, malgré les multiples contraintes et la baisse des activités économiques liée notamment à la pandémie de Covid-19, la DGRAD a mobilisé, avec le concours des services d’assiette, les recettes de l’ordre de 1.187 milliards FC contre des assignations budgétaires de 1.866 milliards FC, représentant un taux de réalisation de 63,32%.

Par rapport au contrat de performance, la régie a réalisé un taux de 55,32%, les assignations réévaluées se situant à 2.146 milliards FC. Ceci a poussé la directrice générale de la DGRAD à déclarer que : « La mobilisation de recettes non fiscales n’est qu’une conséquence des actes de constatation et de liquidation de qualité posé préalablement, par les services d’assiette dans le cadre de l’exercice de leur activité de police de secteur, l’ordonnancement et le recouvrement de la DGRAD concrétisent , en amont les action des services poseurs d’actes ».

Elle a appelé à conjuguer les efforts pour rendre effective la vision du Président de la République, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, à qui elle a rendu hommages pour sa vision qui consiste à faire de la République Démocratique du Congo un pays qui explore son immense potentiel au bénéfice du plus grand nombre de sa population.

ACP/Zng/May