Kasaï Oriental : interférences des OPJ dans le traitement des dossiers relevant des juges

0
150

Tshintshanku (Kabeya Kamwanga), 30 juillet 2021 (ACP).- Les Officiers de police judiciaire (OPJ) du secteur de Tshintshanku, en territoire de Kabeya Kamwanga, sont accusés d’interférence dans le traitement des faits purement civils relevant de la compétence exclusive des juges, tel que l’apurement des dots.

Une correspondance d’un groupe de plaignants adressée au président de l’Assemblée provinciale du Kasaï Oriental dénonce le fait que les OPJ assermentés ou non, se livrent à l’instruction des dossiers judiciaires, piétinant ainsi la loi en gardant dans des cachots, jusqu’à 30 jours, un compatriote pour n’avoir pas terminé de verser la dot dans sa belle-famille.

Ce phénomène pousse également leurs auteurs à exiger des amendes entre 150 et 400.000FC. Le procureur général près la cour d’appel du Kasaï Oriental est appelée à contribution pour mettre un terme à cette forme de tracasserie et d’anarchie judiciaire. ACP/Fng/nig