Le ministre des Droits-Humains promet de plaider auprès du gouvernement de la République pour le désengorgement de la prison centrale de Bunia

0
309

Bunia, 31 Juillet 2021(ACP).-Le ministre des Droits-humains, Fabrice Pwela s’est engagé samedi à plaider auprès du gouvernement de la République pour qu’une meilleure solution soit trouvée pour non seulement le désengorgement de la prison centrale de Bunia mais également en moyen terme la construction d’une nouvelle prison pour le chef-lieu de l’Ituri, au terme d’une visite de 48heures.

« Nous en tant que membre du gouvernement nous allons présenter la situation pour que la solution la meilleure soit trouvée c’est-à-dire la délocalisation de la prison. D’abord le désengorgement mais en moyen terme construire une nouvelle prison pour la ville de Bunia parce que la promiscuité qui est là c’est déjà même une atteinte aux Droits-humains », a-t-il dit.

Me Fabrice Pwela a expliqué que l’objectif visé à travers ces deux(2) solutions est de mette fin à la promiscuité qui règne actuellement dans la prison centrale de Bunia qui sape les Droits-humains.

S’adressant aux activistes de Droits-Humains il les a invités à exercer leurs activités dans les limites légales parce que, a-t-il martelé, ils ne sont pas au-dessus de la loi comme tout citoyen congolais.

Bien avant il a animé une séance de renforcement de capacités à l’intention des animateurs des juridictions militaires et civiles, les acteurs de la société civile sur le comportement à afficher par les uns et les autres en cette période de l’état de siège, rappelle-t-on. ACP / ZNG/Cfm