Julienne Lusenge annonce la tenue prochaine des activités pour soutenir l’agenda de la femme

0
332

Kinshasa, 1er août 2021 (ACP).- La responsable du pilier genre, paix et sécurité du panel d’experts chargé d’accompagner  la mandature de la RDC à la présidence de l’Union africaine (UA), Julienne Lusenge, a annoncé au cours d’un point de presse organisé vendredi à l’hôtel Sulutani, dans la commune de la Gombe, la tenue en novembre prochain de plusieurs activités pour soutenir l’agenda de la femme tel que présenté par son équipe de travail axé entre autres sur la formation des femmes médiatrices des questions relatives à l’hygiène menstruelle et le grand prix panafricain de la littérature pour reconnaître les femmes ayants excellé dans leurs champs d’actions.

Mme Lusenge qui s’exprimait en marge de la journée internationale de la femme africaine (JIFA) célébrée le 31 juillet de chaque année a indiqué que cette conférence de presse vient renforcer leur collaboration en vue de donner un élan au lancement des activités au niveau national  en commémoration de la JIFA reprise dans les priorités de l’Union Africaine et du Panel.

Le professeur Ntumba Luaba Alphonse, coordinateur de ce Panel, qui a exposé sur « l’importance du soutien des hommes dans l’avancement de l’agenda Femme, paix et sécurité », a souligné le rôle des femmes dans le combat pour le changement positif du monde. Il a salué les avancées réalisées en termes de la participation de la femme aux postes de prise des décisions notamment la récente nomination de Malangu Kabedi au poste de gouverneure de la Banque Centrale du Congo (BCC).

S’exprimant au nom de la ministre du genre famille et enfant, Mme Jocelyne Mbuyi a pour sa part invité les dirigeants et les organisations africaines à s’approprier de cette journée en sensibilisant l’opinion sur les questions de la promotion de droits de la femme à tous les niveaux et en y accordant une importance capitale à travers la mobilisation des fonds pour soutenir différentes activités.

Pour elle, la journée internationale de la femme africaine s’inscrit dans le cadre de l’émancipation et du combat pour la promotion des droits de la femme en Afrique en général et en RDC en particulier.

Mme Mbuyi a, par ailleurs rappelé que le thème retenu pour cette célébration était : «Au-delà de la Covid-19, quelle stratégie pour la femme africaine, pilier du patrimoine culturel et actrice de la paix plusieurs journalistes d’encrage national, ont été convié à cette activité et ont réitéré leurs engagements d’accompagner ce service dans l’atteinte de leurs objectifs.

ACP/ CL/NKV