Les cimetières de Boma envahis par la population venue honorer la mémoire des parents décédés

0
308

Boma, 1er août 2021 (ACP).- Les cimetières de la ville de Boma, à savoir Kikuku, Kamanda Matiti, Malombo et celui de Kiphungu II, ont été envahis, dans l’avant-midi du samedi, par la population venue honorer les parents décédés,  à l’occasion de la journée du 1er août dédiée aux parents.

Des travaux de désherbages et d’embellissement des tombes ont été réalisés à cette occasion. Certains cimetières fermés sont transformés en lieu de refuge des bandits armés et sont l’objet de spoliation.

Des ayants-droits fonciers se livrent à la vente des parcelles dans ces espaces mortuaires, avec pour conséquence la destruction des tombes, sapant ainsi le respect aux morts.
Dans le cadre de cette même journée, le maire de Boma, Marie Josée Niongo Nsuami,  a insisté sur le sarclage de fond en comble des cimetières samedi avant-midi, pour permettre de vénérer ces illustres disparus le soir.

ACP/CL/NKV