Le chef de service du développement rural de la commune de Lemba  déplore le faible enregistrement des ONG dans son service

0
209

Kinshasa, 03 août 2021 (ACP).-  Le chef de service du développement rural de la commune  de Lemba, Aimé Namo a déploré, mardi au cours d’un entretien avec l’ACP dans son office, le faible enregistrement des ONG, ABSL et autres structures au niveau de son service.

Selon lui, son office a pour objectif  d’accompagner les associations et ONG dans l’encadrement et dans l’obtention de l’autorisation d’installation afin que celles-ci fonctionnent librement.

Il a, à cet effet, déploré le comportement de certaines structures qui ignorent l’importance de se faire enregistrer dans son service, situation qui explique cette faible augmentation du nombre des ONG.

M. Namo a lancé un appel à toutes les associations à venir s’enregistrer dans son service afin de lui permettre d’avoir des données exactes quant à ce, avant de souligner que le service  du développement rural, sous la direction de l’autorité municipale, Jean Nsaka, va organiser une campagne de sensibilisation dans des différents quartiers afin d’expliquer le bien-fondé de l’enregistrement des ONG.

Il a par ailleurs soulevé certaines difficultés rencontrées dans son service qui ne permettent pas de recueillir les données relatives à l’enregistrement  notamment la pandémie de la COVID-19, laquelle a  bouleversé l’horaire des agents sensibilisateurs sur le terrain, ainsi que la faible motivation.

Il faut signaler que son service du développement rural a enregistré  dans les 13 quartiers de la commune de Lemba un total de 495 églises, 166 ASBL, 215 écoles, 221 centre médicaux en début janvier jusqu’en juillet 2021. ACP/ZNG/KJI