L’OCC engagé à assurer un  contrôle  de conformité de qualité à la hauteur de la RDC

0
202

Kinshasa, 03 août 2021(ACP).- M. Gaby Lubiba Mampuya, Directeur général a.i de l’Office Congolais de contrôle (OCC)  entend  faire de cet établissement, un véritable service de  contrôle  de  conformité des produits digne, aux dimensions de la République Démocratique du Congo et aux standards internationaux.

M. Lubiba l’a fait savoir mardi à Kinshasa, lors d’une séance de travail avec les responsables des départements de différents services de cet office, axée sur sa vision et le programme de gouvernance de la société.

Cette vision, a-t-il dit, s’articule autour de  la consolidation des ressources principales découlant des réalisations, notamment de contrôle et des essaies de laboratoire, d’import et export ; de la rationalisation  des moyens  logistiques.

Ces dernières passent  nécessairement par la modernisation  des infrastructures et des équipements,  la démonstration  des compétences  de la société par voie d’accréditation et de certification de conformité  des produits  et par l’informatisation intégrale des services de l’OCC pour une gestion en temps réel ainsi que par le positionnement de l’entreprise dans la dynamique du système du commerce continental.

Le Directeur général Lubiba  a souligné qu’il va essentiellement matérialiser la vision du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, en assurant  au mieux la mission confiée à son office par législateur, à savoir la protection de la population  à travers le contrôle de la conformité. Il a laissé entendre qu’il compte travailler de manière à placer la société sur l’échiquier des entreprises de conformité de l’ère.

Cette vision, a-t-i souligné,  est axée sur la reconnaissance au niveau international, notamment en qualité de travail d’un organe d’inspection et d’essai et de certification permettant au pays de jouer un rôle important au niveau de l’Afrique  centrale  et du continent.

Pour M. Lubiba, la réalisation  de cet objectif est possible grâce  à l’apport de tout le monde, estimant qu’à 47 ans, l’OCC a acquis  l’expérience voulue pour rendre des services utiles et de qualité.

 « Je suis convaincu qu’en mettant toutes nos énergies ensemble, nous arriverons  à l’émergence de l’OCC et allons le placer aux mêmes diapasons que d’autres entreprises », a-t-il déclaré. Il a soutenu qu’en travaillant pour l’émergence, cela permettra que les produits qui entrent et qui sortent soient  des produits sains et de meilleure qualité et   évitera ainsi que la RDC soit le dépotoir  des  produits de mauvaise qualité.

Il a  expliqué  que  le monde étant devenu un village planétaire, l’OCC est appelé à se positionner  pour jouer le rôle que le gouvernement attend de lui sur  le marché international  et surtout africain. Pour ce faire, il compte sur la mise en œuvre des  protocoles d’accords signés avec les pays, notamment le Rwanda et l’Ouganda et d’autres accords avec les autres Etats. ACP/ZNG/KJI