Plaidoyer pour le renforcement du leadership féminin au Kasaï Oriental

0
141

Mbuji-Mayi, 05 Août 2021 (ACP).- La ministre provinciale du Genre, Eugénie Tshilanda Kazadi a plaidé, mercredi au cours d’un entretien avec l’ACP, en marge de la célébration de la Journée internationale de la femme africaine célébrée le 31 juillet de chaque année, pour le renforcement du leadership féminin au Kasaï Oriental.

Selon la ministre, cette campagne de plaidoyer justifie la faible représentativité de la femme Est-Kasaïenne dans le carré décisionnel et de la gestion des structures et institutions locales.

Elle a évoqué également l’instrumentalisation de la femme dans les partis politiques où elles occupent généralement des postes dérisoires et limités au protocole et à la mobilisation.

Pour aider la femme du Kasaï Oriental à émerger, la ministre a insisté sur l’équilibre dans sa scolarisation par rapport aux garçons qui sont généralement privilégiés dans ce secteur, réduisant ainsi la femme aux travaux ménagers et au rôle mal défini de mère procréatrice.

Après avoir peint ce tableau sombre de la femme caractérisé aussi par l’analphabétisme et les stéréotypes liés au genre, la patronne du Genre en province préconise de renforcer le leadership féminin par le renforcement des capacités de la femme et des filles sur l’entreprenariat en vue de leur autonomisation. ACP/Zng/GGK/MNI