12 assistantes psychosociales formées par l’APFDE à Uvira

0
100

Uvira, 06 août 2021 (ACP).- Douze (12) assistantes psychosociales des territoires de Fizi, Uvira et Walungu dans la province du Sud-Kivu, viennent de passer 10 jours de formation sur la gestion des cas et la prise en charge psychosociale et santé mentale des traumatismes associés aux survivantes des violences sexuelles et basées sur le genre dans la salle des réunions de l’Association des femmes pour la promotion et le développement endogène (AFPDE).

Ces 12 assistantes proviennent de six organisations qui font partie prenante au projet de prévention et de lutte contre les violences sexuelles et basées sur le genre dans les trois territoires précités. L’objectif poursuivi par cette formation à travers les organisations d’appui de cette activité dont l’ONU-FEMMES et Women Peace Humanitarian est de renforcer les capacités de ces assistantes psychosociale (APS) dans la lutte contre les violences sexuelles et contribuer à la lutter de ce phénomène dans les trois territoires.

Selon le docteur Dévote Ciregano Mulangala, coordinatrice du Programme National de la Santé Mentale à la division provinciale de la Santé du Sud-Kivu et formatrice, peu d’attention est accordée aux aspects psychosociaux et santé mentale pendant la prise en charge des survivantes des violences sexuelles en RDC tout en ignorant que les problèmes psychiques peuvent procéder, accompagner et rester pendant longtemps après les problèmes physiques qui peuvent avoir des répercussions sur le fonctionnement social de la survivante.

Auparavant, toujours dans le cadre de prévention et lutte contre les violences sexuelles et basées sur le genre, AFPDE à travers les associations locales des trois territoires a installé six maisons d’écoute dont deux par territoire pour la prise en charge holistique d’au moins 2.400 survivantes des violences sexuelles et basées sur le genre et formé 120 animatrices de 60 organisations et groupements des femmes d’Uvira, Fizi et Walungu. ACP/Nig