Calme observé après une période d’agitation due à l’activisme des bandits urbains à Boma

0
495

Boma, 06 août 2021 (ACP).- Un calme est observé depuis deux semaines à Boma, principalement dans la commune de Kalamu, après un long moment d’agitation de la population due à l’activisme des bandits urbains et autres criminels qui se livraient à des incursions nocturnes et diurnes dans des domiciles des paisibles citoyens,  a indiqué vendredi à l’ACP Honoré Ndembe, le bourgmestre de la commune de Kalamu à Boma.

Pendant plusieurs mois, a-t-il noté, la commune de Kalamu ainsi que celles de Nzadi et Kabondo étaient le théâtre des cas de violence des bandes armés en tenue civile qui ont eu à emporter des biens de valeurs de  la population, laissant derrière eux des blessés aux machettes et autres armes blanches.

La paisible population a trouvé sa quiétude grâce à l’implication des Forces armées de la République (FARDC) associées aux éléments de la Police nationale congolaise (PNC) bien expérimentés.

Des patrouilles mixtes sont actuellement organisées à travers la ville de Boma pour mettre un terme à ces tracasseries, a relevé Honoré Ndembe.

La population appelée à dénoncer les criminels

Le commissaire provinciale de la PNC/Kongo Central, Placide Nyembo a, au terme d’une réunion du conseil urbain de sécurité tenue à Boma, appeléI à la population de cette ville d’accompagner les services de sécurité en dénonçant les criminels, responsables des vols à main armée.

Il a lancé cet appel dans le cadre d’une tournée d’itinérance qu’il a effectuée à Muanda, Lukula et Tshela.

Le commissaire provincial de la PNC a insisté sur l’appui de la population aux forces de l’ordre par la dénonciation de tous les cas suspects afin de permettre à la police de mettre hors d’état de nuire ces criminels. Il a encouragé l’apport des forces armées en cas de débordement de la police nationale. ACP/ CN/JLL