Nord-Kivu : le PASA réalise des progrès, selon la mission de supervision

0
460

Goma, 06 aout 2021 (ACP).- Les membres de la mission de supervision conjointe regroupant en son sein les délégués du ministère de l’Agriculture et ceux du Fonds international pour le développement de l’agriculture (FIDA), ont indiqué, au terme d’une journée de restitution des observations récoltées durant 7 (sept) jours à Goma, que l’exécution du Projet d’appui au secteur agricole au Nord-Kivu (PASA-NK), ont enregistré des progrès.

Du territoire de Masisi à celui Beni, en passant par Nyiragongo, Rutshuru et Lubero, la mission de supervision élargie aux partenaires d’exécution s’est réellement rendue compte des avancées, outre les recommandations pertinentes formulées au bénéfice des producteurs.

Répondant à une question à l’issue de la séance de restitution, M. Valentine Achancho, directeur-pays du FIDA en République démocratique du Congo (RDC), s’est dit encouragé par les améliorations enregistrées comparativement à la mission de l’année 2020. « Par rapport à la mission précédente, surtout en matière de gestion financière, le Projet a fait des progrès importants notamment en définissant les procédures d’octroi et de gestion des fonds aux organisations paysannes bénéficiaires qui sont des partenaires clés de la mise en œuvre du projet », a-t-il précisé.

La délégation mixte a néanmoins reconnu l’existence des problèmes épineux à régler, notamment l’accès des producteurs à la terre qui est liée au prix élevé de  location d’un hectare ; la planification du projet au niveau des organisations paysannes  ainsi que la non implication du producteur dans la recherche des solutions aux problèmes tels que l’utilisation des pesticides, sont entre autres, les défis auxquels est confronté le déroulement du PASA/NK.

Auparavant, M. Sébastien Mupenda,  conseiller du ministre de l’Agriculture qui a conduit la partie gouvernementale, a assuré toutes les parties prenantes, de la matérialisation de toutes recommandations pertinentes du projet, dont l’exécution traduit la vision du Président de la République, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, à savoir l’amélioration du bien-être du peuple congolais. Le coordonnateur intérimaire du Projet au Nord-Kivu, Daniel Bunambo, a quant à lui salué le passage de cette mission, surtout que, a-t-il ajouté, désormais le volet construction des infrastructures routières et de stockage sera activé.

Parmi les défis restant à relever dans l’exécution du PASA-NK l’on note la capacité des équipes à pouvoir exécuter rapidement les activités en tout pragmatisme, et aussi la capacité d’intégrer d’une manière exclusive tous les acteurs, notamment les Organisations paysannes chefs des files ainsi que les acteurs majeurs du projet. Pour rappel, le PASA/NK est un projet qui a pour finalité, l’amélioration du rendement pour les quatre filières visées, à savoir le riz, la pomme de terre, le maïs et le café. ACP/Nig