Visite d’Etat du président Centrafricain au Rwanda

0
192

Kinshasa, 6 août 2021 (ACP).- Le président centrafricain, Faustin Archange Touadera,  est arrivé  jeudi 5 août à Kigali pour une visite officielle. Arrivé en milieu de journée, il a immédiatement rejoint son homologue rwandais Paul Kagame, ont annoncé vendredi les médias locaux. Les sources précisent que les deux hommes se sont entretenus en privé pendant un peu moins d’une heure, avant d’assister à la signature de quatre protocoles d’accords bilatéraux. Ils ont ensuite tenus une conférence de presse.

Le président centrafricain a été accueilli dans le village Urugwiro par un défilé militaire, où il a passé en revue les troupes rwandaises, avant de rejoindre le président Paul Kagame dans son bureau, pour un entretien privé. Exploitation minière et transport aérien, constitue l’objectif de la visite afin de resserrer les liens qui existent déjà entre les deux pays, notamment en matière de coopération sécuritaire et minière. Dans ces deux domaines, plusieurs accords ont déjà été signés, et selon le porte-parole de la présidence rwandaise, d’autres accords vont être annoncés à l’issue de la rencontre du jour.

Dans les deux premiers accords de la journée, sur l’exploitation minière et pour le développement des transports aériens, c’est un acteur privé qui a apposé sa signature aux côtés de celle des ministres centrafricains présents cet après-midi. Les liens économiques existent déjà entre les deux pays dans ces secteurs, puisqu’en 2019, un accord de coopération dans le secteur minier avait été signé, et une ligne aérienne de la RwandAir relie depuis peu Bangui et Kigali.

Les deux accords suivants, sur les plans économiques et de la défense, ont été paraphés par les ministres des deux parties, preuve de l’engagement de l’État rwandais dans le redressement de la Centrafrique. Engament que Faustin-Archange Touadéra n’a pas manqué de souligner : « Merci au peuple frère rwandais et à mon frère le président Kagame pour les appuis multiformes apportés à la République centrafricaine dans nos efforts de recherche et de consolidation de la paix et de la sécurité et du relèvement économique ».De son côté, Paul Kagame a souligné l’importance des liens qui unissent désormais les deux pays : « Le Rwanda est très heureux de marcher main dans la main avec la république centrafricaine, dans un objectif de paix, de réconciliation et de prospérité. La signature de ces accords va renforcer nos liens et l’immense potentiel de la transformation socioéconomique de nos pays ».

Quelques jours avant la visite du président Touadéra, les Nations unies annonçaient l’arrivée de quelque 750 casques bleus rwandais supplémentaires en Centrafrique. Un apport militaire conséquent, que le président rwandais Paul Kagamé semble avoir fait de bon cœur, il s’est exprimé sur le sujet mercredi, tout en justifiant le maintien de ses forces présentent suite aux accords bilatéraux entre les deux pays. « On nous a demandé de fournir plus de troupes sous la bannière des Nations unies. Nous sommes toujours prêts à le faire parce que nous en avons les moyens et parce qu’on nous l’a demandé. D’un autre côté, les troupes déployées sur le plan bilatéral sont là en renforcement, car l’une peut intervenir plus vite que l’autre », a déclaré le président Kagame. ACP/ CN/JLL