La ministre de l’Emploi  inspecte Pain victoire et  HJ Hospital

0
331

Kinshasa, 09 août 2021 (ACP).– La ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale, Claudine Ndusi M’Kembe, a effectué, lundi, une visite d’inspection et de contrôle dans les installations de l’Usine de panification  » Pain victoire » et à HJ Hospital, suite à de nombreuses plaintes enregistrées de la part des travailleurs congolais œuvrant dans ces entreprises gérées par des expatriés.

Selon la ministre Ndusi, sa visite avait pour objectif de s’imprégner des conditions de travail, de veiller aux intérêts des travailleurs et employeurs ainsi que de ramener la paix sociale dans ces milieux de travail.

Elle a, à cette occasion, écouté les doléances du représentant de l’employeur et celles des travailleurs, à travers les délégués syndicaux, au cours d’un entretien séparé.

A l’usine de panification, elle a fait la ronde de différents services, de la production jusqu’à la livraison, en passant par le service d’emballage, sous les explications techniques du directeur d’exploitation, Hussein Dukmar.

Les agents de cette entreprise ont déclaré, devant la ministre, avoir été privés de beaucoup d’avantages sociaux dont la prime, les soins médicaux appropriés, les heures supplémentaires et autres injustices sociales.

Par ailleurs, à HJ Hospital, une formation médicale se trouvant dans la commune de Limete et appartenant à Haris Jactani, un sujet indien, elle a été reçu par le médecin directeur, Aimé Lokutula Boongo, avant de s’entretenir avec le directeur général délégué, Jean Mukenge Bisumbule.

Les agents de l’Etat appelés à faire respecter les textes réglementaires

Auparavant, la ministre Claudine Ndusi s’est rendue à la direction provinciale de l’Inspection du travail de Kinshasa où elle  s’est rendue compte de l’état de délabrement des différents locaux et de mauvaises conditions hygiéniques dans lesquelles prestent les agents de l’Etat. Elle les a appelés à faire respecter les textes réglementaires.

La ministre de l’Emploi était accompagnée dans sa ronde de l’inspecteur du travail, Toussaint Muhavu, du directeur provincial, Mboma Muyuku, et de quelques membres de son cabinet. Cette visite d’inspection et de contrôle va s’étendre dans d’autres milieux de travail à Kinshasa, comme à l’arrière pays, annonce-t-on. ACP/nig