Le parti politique ATD plaide pour le respect de lois de la République à la SCPT

0
472

Kinshasa, 09 août 2021 (ACP).- Le secrétaire général du parti politique de l’Alliance des travaillistes pour le développement (ATD), le député national Alpha Benza, a plaidé lundi, pour le respect des lois de la République à la Société commerciale de transport et de poste (SCTP), au cours d’une conférence de presse organisée au siège de cette formation politique, dans la commune de Kasa-Vubu.

Alpha Benza a fait remarquer, parlant de la suspension du président de son parti politique et président du Conseil d’administration de la SCTP, José Makila Sumanda, que les avantages que percevait ce dernier sont liés aux résolutions prises par l’assemblée générale de la SCTP, l’ex ONATRA.

Il a rappelé que le décret portant statut des mandataires publics dans les entreprises du Portefeuille de l’État dispose que la rémunération des taxes, les primes, les avantages sociaux des mandataires publics passifs sont fixés par l’assemblée générale des actionnaires.

Le PCA ne s’est jamais octroyé des avantages en dehors de ceux reconnus par la loi en la matière contrairement à ce qui lui est reproché par la tutelle, a-t-il précisé.

« Nous demandons au Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, de s’impliquer activement dans l’application des lois du pays par certaines autorités, en vue de l’avènement d’un véritable Etat de droit à tous les niveaux en RDC », a souligné l’élu de la circonscription électorale de Kungu dans la province du Sud-Ubangi.

Le sénateur José Makila Sumanda, nommé l’année dernière par Ordonnance présidentielle au poste du président du Conseil d’administration de la SCTP, a été suspendu par la ministre d’État, ministre du Portefeuille, Adèle Kayinda, le 15 juillet dernier, rappelle-t-on. ACP/nig