Le programme d’appui à la modernisation des villages présenté au Premier ministre Sama Lukonde

0
287

Kinshasa, 09 août 2021 (ACP).- Le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a  reçu en audience lundi, en son cabinet de travail,  une délégation des investisseurs chinois conduite par le ministre du Développement rural, François Rubota venue lui présenter une série des projets de développement nommée ‘’Programme d’appui à la modernisation des villages’’ qu’ils entendent mettre en œuvre en RDC.

Au sortir des échanges, le ministre François Rubota a indiqué que la délégation de Greter Kingdom, est venue de la Chine  pour accompagner la RDC au regard de la vision du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi à travers ce programme.

Selon lui, ce programme contient beaucoup de projets, à savoir, la construction des logements sociaux,  des édifices, des centres de santé, des hôpitaux, des écoles, des infrastructures de base y compris des routes de desserte agricole et quelques voiries urbaines.

Le Premier ministre, a-t-il rassuré, a réagi positivement, en posant même la question de savoir à quand le début effectif des travaux.

Le ministre Rubota a fait savoir que la délégation chinoise a promis de se mettre à pied d’œuvre à son retour pour que le projet commence le plus rapidement possible dans un délai d’un mois ou tout au plus, deux mois, soulignant que le financement viendra des banques chinoises au titre de prêt à la RDC et que le remboursement pourrait se faire par des infrastructures qui pourront être développées à travers tous les territoires avec beaucoup d’activités qui seront développées sur toute l’étendue de la République.

« Un calendrier est fixé. Disons que d’ici deux mois, les travaux commencent et dans deux ans, d’ici 2023, des projets seront déjà réalisés et la suite pourrait continuer », a conclu le ministre du Développement rural.

Pour sa part, le représentant de Greter Kingdom, Stephen Bwansa Mabele, a tenu à rassurer que ces séries de projets qui sont du gouvernement, vont se tenir sur un programme très bref, soulignant que les deux provinces sur lesquelles ils ont déjà fait des études de faisabilité et d’autres qui vont se faire, sont les provinces de Tanganyika et celle du Kongo Central. ACP/NIG