Mercato : Ernest Luzolo Sita s’engage avec le TP Mazembe de Lubumbashi pour 5 ans

0
201

Kinshasa, 10 août 2021 (ACP).- Le latéral gauche de l’AS Vita Club de Kinshasa Ernest Luzolo Sita s’est engagé avec le TP Mazembe de Lubumbashi pour cinq ans, indique lundi Tpmazembe.com.

Le défenseur capable de 24 ans capable d’évoluer comme ailier a paraphé un contrat de 5 ans avec les Corbeaux lushois après avoir passé quatre saisons dans l’AS Vita Club où il était arrivé en 2017 en provenance du Centre de formation Ujana de la capitale congolaise, lequel l’avait formé.

« Je suis très content de rejoindre un des grands clubs du pays, pourquoi pas le meilleur. Je quitte l’AS Vita Club qui est aussi un grand et arrive dans un club où on veut gagner la Ligue des champions de la CAF chaque année. Je sais que la concurrence sera rude, je vais travailler dur pour mériter la confiance du coach.

J’ai refusé d’aller au Maroc, les contours de cette offre n’étaient pas bons pour moi. Je suis revenu à Lubumbashi pour signer au TPM qui m’a proposé de bonnes conditions. Je viens pour travailler afin d’aller en Europe un jour … », a déclaré la nouvelle recrue du TP Mazembe à la presse.

Le transfert d’Ernest Luzolo met à découvert le statut de celui-ci

 Le transfert du latéral gauche de l’AS Vita Club au TP Mazembe a mis à découvert les choses cachées sur le statut de certains joueurs de cette formation kinoise, qui continue de s’opposer à l’acte posé par le joueur.

Pour le secrétaire du TP Mazembe, Frédéric Kitenge Kikumba, Luzolo Sita, à l’instar de 16 autres dont la liste est déposée à la Fédération congolaise de football (FECOFA), appartient à un individu répondant au nom d’Esther Kumba, qui serait une parente de l’ancien président du comité de direction du team vert et noir kinois, le Général-major Gabriel Amisi Kumba. C’est cette opératrice sportive, qui a placé ses joueurs au sein de Vita Club, selon M. Kitenge, qui a précisé que cette opératrice sportive peut transférer ces joueurs à tout moment et se partager les dividendes. Les négociations de transfert de ces joueurs ne peuvent être menées que par cette opératrice sportive et tout cela sous le couvert de la FECOFA.

« Nos amis de V.Club doivent respecter leurs supporters et ils vont les respecter en leur disant la vérité de ce qui se passe dans leur famille. Ce n’est pas en excusant Mazembe ou bien en mettant le doute sur la bonne foi d’un autre club qu’ils vont s’en sortir », a conseillé Kitenge Kikumba.

Vita Club, de son côté, soutient que la convention a été convenue entre les deux clubs : Vita Club et Ujana, et non entre Ujana et Esther Kumba. Vita Club était alors représenté par le Général-major Gabriel Amisi Kumba, président du comité de direction et Raphaël Esabe, secrétaire adjoint, alors que Ujana l’était par M. Imbala Tshepuk, président de l’AC Ujana, et Bimoko Kulebisa, conseiller sportif. ACP/Zng/Cfm/Thd