Nord-Kivu : deux officiers des FARDC condamnés à perpétuité à Goma pour violation des consignes

0
441

Goma, 10 août 2021(ACP).- La Cour militaire du Nord-Kivu, siégeant en matière de flagrance,  a condamné à la servitude peinable le major Rimenze Kangongo Bisimwa et le capitaine Paulin Mukando Muzito pour coups et blessures volontaires et violation des consignes au terme d’une audience à laquelle le vice-gouverneur de la province du Nord-Kivu, le commissaire divisionnaire Jean-Romuald Ekuka Lipopo a pris part.

Pour le porte-parole de la 34ème Région militaire et expert en communication au cabinet du Gouverneur du Nord-Kivu, le major Guillaume  Ndjike Kaiko, ce procès est d’une haute portée pédagogique et les lourdes peines prononcées contre ces deux officiers devront servir d’exemple à d’autres militaires tentés par l’indiscipline, à se mettre en ordre pendant et après cette période exceptionnelle de l’état de siège.

« L’arrêt que vient de rendre la Cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu a non seulement un caractère pédagogique, mais aussi dissuasif, et cela pourrait permettre aux officiers et hommes des troupes d’avoir un comportement non seulement responsable mais aussi exemplaire », a soutenu le major Kaiko pour qui l’exemple de la discipline et du bon sens doit partir des militaires qui sont les animateurs principaux de l’état de siège.

A noter que le  major Rimenze Kangongo Bisimwa et le capitaine Paulin Mukando Muzito ont été mis à la disposition de la justice militaire pour s’être bagarrés en public à l’aéroport international de Goma. Les deux officiers disposent de cinq jours pour interjeter appel. ACP/Kambale/km