Le Comité de conjoncture économique propose la réduction du train de vie du gouvernement

0
236

Kinshasa, mercredi 11 août 2021 (ACP).- Le Comité de Conjoncture Économique (CCE) a, au cours de sa réunion tenue mercredi avec les ministres sectoriels concernés et présidée par le Premier ministre, Jean Michel Sama Lukonde,  proposé la réduction du train de vie du gouvernement, pour favoriser les investissements publics.

Le ministre d’ État au plan, Christian Mwando, a dans son compte rendu indiqué que le CEE a relevé que l’augmentation des recettes publiques sert plus au fonctionnement des institutions de la République qu’aux investissements, d’où la décision imminente de revoir à la baisse, après examen au prochain Conseil des ministres, le train de vie des membres du gouvernement, notamment à travers la baisse des émoluments des ministres et les frais de fonctionnement des ministères.

Le ministre d’Etat a fait savoir, s’agissant de la situation économique du pays, que celle-ci   est globalement stable, avant de souligner que les recettes sont sur une bonne voie.

Le Comité a constaté ensuite que l’application de  l’arrêté, signé par le  ministre de l’Économie, portant sur le trafic aérien avec une baisse de 45 à 70 % des prix de vol à l’intérieur du pays, a  pris un peu de temps.

«Le  premier ministre a instruit que  les mesures soient prises pour que cette application soit faite en tenant compte des pratiques du secteur », a-t-il dit, ajoutant que les discussions ont également tourné autour de la baisse des prix des produits surgelés.

 Le Premier ministre, a poursuivi le ministre Mwando, a insisté pour qu’un panel de ministres membres du Comité de conjoncture économique soit mis en place et que, dans le plus bref délai, on puisse finaliser le contact avec les importateurs, de manière que la baisse des prix soit effective conformément à ce qui avait été proposé par le ministre de l’Économie.

«La monnaie est stable, tandis que les réserves de change continuent leur croissance. Aujourd’hui, nous sommes à plus de 7 semaines de capacité d’importation sur les réserves de change », a-t-il conclu.

Les ministres d’Etat au Plan, Christian Mwando, et  du Budget, Aimé Boji, le ministre du Commerce extérieur, Jean Lucien Bussa, la ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance Sociale, Claudine Ndusi, le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, le Vice- ministre des Mines, Godard Motemona, ainsi que Madame le gouverneur de la Banque centrale du Congo, Malangu Kabedi Mbuyi, ont pris part à cette réunion. ACP/