Quelques préoccupations de la ville de Kinshasa en matière d’environnement présentées  à la vice-Première ministre  Bazaiba

0
571

Kinshasa, 12 août 2021 (ACP).- La vice-Première ministre en charge de l’Environnement et du développement durable, Eve Bazaiba Masudi a reçu,, mercredi, une délégation de la Commission Aménagement du territoire, environnement et développement durable de l’Assemblée provinciale de la ville de Kinshasa, conduite par son président, le député provincial Mbo Kazala,  venue lui soumettre quelques préoccupations relatives aux questions environnementales de la capitale reprises dans un mémorandum.

Dans ce document, dont une copie a été remise jeudi à l’ACP par cet élu de la commune de Kalamu, il est notamment  demandé à la vice-Première ministre d’impliquer la ville de Kinshasa, à travers la Commission Aménagement du territoire, environnement et développement durable de l’Assemblée provinciale, dans les différentes assises tant nationales qu’internationales touchant le domaine de l’environnement.

Les élus de Kinshasa ont aussi demandé à Mme Bazaiba d’inciter les partenaires financiers à financer le programme de l’exécutif urbain dénommé « Kin-Bopeto », de valoriser le Pool Malebo en tant que patrimoine arboré de la ville de Kinshasa dans le cadre du reboisement des artères de la capitale.

Il a été aussi question de rendre effective la rétrocession à la ville de la Taxe Carbonne et de celle de reboisement du Fonds forestier national ainsi que d’appuyer l’éducation environnementale dans le programme scolaire de la RDC et à travers les initiatives vertes.

Ces initiatives portent notamment sur les énergies renouvelables, la gestion des déchets par leur valorisation, les foyers améliorés, les véhicules propres en vue de respecter la donne de nouvelles villes vertes prônées lors de la Cop 15 de Copenhague pour lutter contre la pollution.

La Commission Aménagement du territoire, environnement et développement durable de l’Assemblée provinciale demande également à la ministre nationale de l’Environnement et de développement durable de prendre en compte les questions liées à la contribution nationale déterminée « CDN » pour monter les ambitions au-delà de 21.000.000 USD.

Outre le président de la Commission, la délégation a eu en son sein trois députés provinciaux et deux experts en la matière.

Des efforts de l’Exécutif urbain évoqués

Par ailleurs, le président de la Commission, Mbo Kazala a saisi l’opportunité pour passer en revue, avec Mme la vice-Première ministre, les efforts que déploie le gouvernement provincial de Kinshasa sous la houlette du gouverneur Gentiny Ngobila Mbaka avec les moyens de bord pour parvenir à l’assainissement progressif de l’environnement urbain, notamment par le curage des caniveaux, la modernisation de certaines artères et la formation d’un personnel qualifié capable de superviser, conformément à la loi, l’application sur le terrain des mesures de l’autorité urbaine dans la lutte contre l’insalubrité. ACP/ZNG/NKV/MNI/LYS