Sambo : les Léopards ramènent 6 médailles des Championnats d’Afrique des nations en Égypte

0
263

Kinshasa, 12 août 2021 (ACP).- Les Léopards Sambo de la RD Congo ont ramené 6 médailles dont 1 en or, 2 en argent et 3 en bronze des Championnats d’Afrique des nations, Égypte 2021.

La délégation congolaise est revenue à Kinshasa dimanche dernier par l’aéroport international de N’djili en provenance du Caire, en Egypte, où ils ont pris part du 28 au 31 juillet dernier à la 15ème édition de cette compétition des sports de combat.

Le président de la Fédération congolaise de Sambo, Léon Mvila, qui a livré cette information à l’ACP, s’est dit satisfait de la participation des fauves congolais, non sans remercier le gouvernement du Premier ministre Sama Lukonde et le ministre des Sports pour leur accompagnement.

Léon Mvila a précisé que, sur 17 pays ayant pris part à  ces championnats d’Afrique, la RD Congo s’est classée derrière le Maroc, le Cameroun et l’Egypte, pays hôte, en termes de médailles.

Selon M Mvila, la Fédération congolaise de Sambo a eu l’avis favorable du ministère des Sports en juillet 2021, peu avant de participer aux championnats d’Afrique en Egypte. Elle a été admise, en marge de la compétition, comme membre effectif de la Confédération africaine et de la Fédération internationale mondiale de Sambo, une discipline qui a été fondée en 1930 en Russie.

Sambo tire son origine en URSS actuel Russie dans les années 1930

Le Sambo « autodéfense sans armes » a été créé en URSS dans les années 1930 par Viktor Spiridonov, vétéran de la Guerre russo-japonaise de 1905, pendant la première guerre mondiale. Il est mélangé principalement de plusieurs arts martiaux le judo, la boxe et la lutte et est pratiqué par des percussions pieds-poings comme une catégorie proche du combat libre.

Les techniques de Sambo sont très nombreuses (plus de 5.000 prises) et entrent dans trois grandes catégories : les projections, les contrôles articulaires et les immobilisations. Il est rare que les combats de cinq minutes qui se pratiquent en compétition arrivent à terme en raison de la limite de temps.

Le sambo est géré au niveau mondial par deux fédérations à savoir : la Fédération mondiale combat sambo (FMCS), localisée à Moscou, et la Fédération internationale amateur de sambo (FIAS).

Les combats se disputent sur un tapis de Sambo sous le contrôle d’un arbitre, d’un juge et d’un chef de tapis. Les combattants (samboïstes) sont vêtus d’une veste étroite, la Kurtka (en) (« veste » en russe), rouge ou bleue, fermée par une ceinture de couleur identique (la ceinture noire est aussi acceptée). Un short (bleu ou rouge assorti à la veste), appelé Trusi, et des chaussures de cuir souple appelées Sambofki, complètent l’équipement des combattants. Pour le cas du sambo de combat, les combattants sont équipés de gants « coupés ».

ACP/ZNG/NKV/MNI/LYS