Un compromis sur la fixation du juste prix trouvé entre le gouvernement et les importateurs des produits surgelés

0
257

Kinshasa, 13 août 2021 (ACP).-Un  compromis sur la fixation du juste prix des produits surgelés a été trouvé jeudi entre le gouvernement à travers le ministère de l’Economie nationale et les importateurs des produits surgelés  membres  de  la Fédération des entreprises du Congo (FEC), après 48 heures d’intenses négociations, indique un communiqué de ce  ministère reçu vendredi à l’ACP.

Sur instruction du Premier-ministre Jean Michel Sama Lukonde consistant à trouver un terrain d’entente, les responsables de principales sociétés importatrices ont proposé la réduction de 30% sur les prix pratiqués actuellement sur le marché, tout en tenant compte de leurs vraies charges, a dit le ministre de l’Economie nationale Jean Marie Kalumba Yuma.

C’est dans ce cadre que les deux parties ont élagué les derniers obstacles ayant causé le retard dans la mise en œuvre de cette mesure.

De ces échanges francs entre le gouvernement et la FEC, un constat s’est dégagé en rapport avec les valeurs CIF  (Cost insurance freight) sur base desquelles les prix ont été calculés. Selon ces valeurs CIF, les prix ne correspondaient pas à la réalité sans pour autant chercher à savoir de quel côté était la fraude. A cette préoccupation, souligne la source, il est encore difficile pour l’instant de répondre à cette question qui devra être examinée entre le ministère de l’Economie nationale et les services spécialisés dont la DGDA (Direction générale des douanes et accises) étant donné qu’il s’agissait des chiffres réellement déclarés par les importateurs.

A cet effet, un procès-verbal a été signé par les sociétés importatrices et le gouvernement en attendant la prise d’une décision finale par le gouvernement de la République sur le « Juste prix ».

 Entérinement du juste prix par le Conseil des ministres attendu

Par ailleurs l’application des justes prix, rassure le communiqué du ministère de l’Economie,  n’attend que l’entérinement du conseil des ministres.

Selon M. Donatien Tshimueneka, coordonnateur de la Société « SOCIMEX » et un des importateurs : «  la population congolaise doit retenir que nous avons trouvé un consensus après deux mois de discussions. Le ministre de l’Economie nationale  Jean-Marie Kalumba Yuma va communiquer les prix du consensus.  Tout s’est bien passé ; nous faisons un effort pour approcher le pouvoir d’achat de la population ; cela n’a pas été facile raison pour laquelle vous avez vu deux réunions qui se sont succédées mais aujourd’hui, nous avons fini par trouver un consensus avec le gouvernement », a conclu Tshimueneka.

Conformément à l’esprit du juste prix qui constitue le cheval de bataille du ministre de l’Economie nationale et dans l’entente des deux parties.

Le projet des  prix concertés seront fixés de la manière suivante : 10 Kg des cuisses des poulets seront vendus à 15,9 (quinze dollars, neuf cents) dollars américains, 10 Kg des poulets entiers à 15,5 (quinze, dollars cinq cents) USD, 10 Kg des côtes de porcs à 16,8 (seize dollars, huit cents) et enfin 1 Kg des chinchards s’achètera à 1,44 (un dollar quarante-quatre cents).

Les sociétés importatrices des produits surgelés dont GFCO, SOCIMEX, AFF, EGAL et SOKIN ont pris l’engagement d’appliquer la nouvelle tarification en attendant une décision définitive du gouvernement de la République sur les « justes prix. ACP/FNG/Cfm/LYS