Mission de contrôle d’applicabilité du consensus entre gouvernement et FEC sur la fixation des prix des produits surgelés

0
282

Kinshasa, 15 août 2021 (ACP).- Une délégation d’experts du ministère de l’Economie nationale, conduite par le secrétaire général du secteur,  Célestin Twite Yamwembo, a effectué, samedi, une mission de contrôle d’applicabilité par les opérateurs économiques et importateurs des produits surgelés en rapport avec leur consensus avec le gouvernement sanctionné par un  procès-verbal portant fixation des prix desdits produits, a appris l’ACP, samedi dudit ministère.

Au cours d’une ronde effectuée samedi par le secrétaire général dans les entrepôts de certains importateurs, il s’est dégagé que certains opérateurs économiques appliquent déjà les justes prix d’autres ont préféré garder leurs stocks tout en affichant les prix convenus mais sans procéder à la vente effective desdits produits surgelés, à l’instar de  FC CONGO.

Ce comportement incivique de ces derniers opérateurs économiques est mal digéré  par les revendeurs qui n’ont pas caché leur inquiétude devant le secrétaire général, Twite Yamwembo. Ils ont dénoncé les responsables de ces entreprises qui affichent les prix conformes à l’arrêté soit 15,5 dollars USD pour un carton des cuisses de poulets à l’extérieur sans pour les pratiquer réellement dans la vente.

«Nous sommes devant cette maison de commerce pour acheter la marchandise depuis 7h00’ du matin mais les responsables ne leur servent pas, raison pour laquelle, ils en ont appelé à l’implication personnelle du ministre Jean-Marie Kalumba Yuma, pour l’applicabilité du consensus librement consenti par les importateurs visant le bien-être de tous», ont laissé entendre les vendeurs aux détails.

En réaction à cette situation, M. Twite Yamwembo leur a rassuré les détaillants que le ministère de l’Economie nationale ne va pas baisser les bras jusqu’à l’obtention du juste prix sur le marché. A cet effet, il a lancé un appel aux importateurs qui font la tête dure d’éviter cette pratique qui est contre la législation économique et commerciale en vigueur en République démocratique du Cogo.

Le secrétaire général a, par ailleurs, invité la population à dénoncer tout importateurs des produits surgelés qui ne se conforme pas à l’esprit du consensus entre le gouvernement et la FEC.

Il les a appelé à revenir aux bons sentiments de vendre à un rythme normal,  les produits qui ont fait  l’objet des concertations.

D’après le procès-verbal signé jeudi dernier, entre les entreprises importatrices des produits surgelés et le gouvernement 10 Kg des cuisses de poulet (devraient se vendre à  15,9 USD ; 10 Kg des poulets entier à  15,5 USD, 10 Kg des côtes de porcs à 16.8 USD et enfin 1 Kg des poissons chinchards devrait être acheté à 1,44 USD.

La ronde du secrétaire général à l’Economie nationale l’a conduit respectivement dans les installations des sociétés SOCIMEX   GFCO, SOCIMEX, AFF, FC Congo, EGAL, SOKIN ce, pour se rassurer de l’applicabilité des justes prix. ACP/CL/Awa