Le  gouvernement réconforte la famille de l’étudiant Congolais tué en Inde

0
464

Kinshasa, 16 août 2021 (ACP).- Le vice-Premier ministre en charge des Affaires étrangères, Christophe Lutundula,  a, au nom du chef du gouvernement, Jean-Michel Sama Lukonde, rendu dimanche, une visite de réconfort et de consolation à la famille biologique de l’étudiant congolais, Joël Shindani Malu assassiné en Inde.

 «Le Président de la République, le Premier ministre ainsi que tout le gouvernement de la République sont choqués  par ce qui est arrivé au jeune étudiant congolais qui s’est rendu en Inde pour préparer son avenir à travers une formation », a indiqué

le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères qui était accompagné du directeur de cabinet du Premier ministre, Paul-Gaspard Ngondankoy Nkoy-ea-Loongya.

Il a également, promis l’implication du Gouvernement sur le plan diplomatique pour que les responsabilités soient établies et   que la dépouille de l’illustre disparu soit vite rapatriée en  RDC.

« Nous faisons tout selon les règles diplomatiques et juridiques pour que le corps de l’illustre disparu soit rapatrié, pour que tout soit fait selon la tradition et ça va se faire. Tout se fera et les responsabilités seront établies », a souligné le vice-Premier ministre.

Retour des Congolais  bloqués en Inde pour raison de COVID-1

Par ailleurs, le vice-Premier ministre Christophe Lutundula a fait remarquer que le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo,  a décidé sur le retour des Congolais  bloqués en Inde pour raison de COVID-19, avant d’appeler la population au calme.

«Nous demandons à tous les Congolais qui sont à l’extérieur et en Inde, qui n’ont rien à faire là-bas, de revenir. Nous devons travailler. C’est ici que nous construirons notre pays, pas à l’extérieur. Il faut rentrer », a-t-il lancé.

Très émus, Odon Malu Lupamana père biologique de feu l’étudiant, Joël Shindani, s’est dit consterné par cet acte odieux commis sur son fils. Ainsi, il a rendu un vibrant hommage aux autorités du pays pour leur soutien dans cette dure épreuve.

« Je dois remercier le Chef de l’Etat, le  Premier ministre et tout le Gouvernement qui ont pris la situation en charge. Je  demande à la population de se calmer comme le vice-Premier ministre l’a dit. Tout se passe normalement. Ce sont les choses qui arrivent. Mais déjà, c’est calme. Nous demandons à tous ceux qui font du désordre de se calmer », a déclaré  le père de l’illustre disparu, Odon Malu Lupamana.ACP/Fng/JFM/MNI/LYS