Des discussions en perspective pour former le bureau de la CENI

0
270

Kinshasa, 17 août 2021 (ACP).- L’évêque Dodo Israël Kamba, représentant légal des Églises du Réveil au Congo (ERC) et porte-parole des six confessions religieuses à savoir la Communauté islamique en RDC (Comico),l’Eglise orthodoxe, l’armée du Salut, l’Union des Églises indépendantes du Congo (Uiec),l’Eglise de Jésus Christ sur la terre par son envoyé spécial Simon Kimbangu (Ejcsk) et les Églises de Réveil au Congo (ERC), a affirmé, mardi, que ces six confessions sont disposées à retourner à la table des discussions pour former le bureau de la CENI, à l’issue d’une audience leur accordée par le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso, au Palais du peuple.

L’évêque Dodo Kamba a souligné l’engagement de ses collègues chefs des confessions religieuses à donner le meilleur d’eux mêmes pour que la question de la désignation des animateurs de la CENI soit résolue.

Les princes de l’Eglise, a expliqué le porte-parole des six confessions religieuses, œuvrent en union dans la diversité, ce qui, dit-il, constitue une richesse. Pour lui, les divergences entre eux participent d’un jeu démocratique. « L’opinion souffrira si on en arrive à des conflits entre nous. C’est une richesse que nous soyons d’opinions contraires. Cela nous permet de faire la lumière », a estimé l’évêque représentant légal de l’ERC.

          Mgr  Marcel Utembi au Palais du peuple

Outre les chefs des six confessions religieuses, le speaker  de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso, a reçu en audience, Mgr Marcel Utembi, président de la plate forme des confessions religieuses et président de la Cenco.

Mgr Utembi a déclaré, au sortir de l’audience, avoir échangé avec le président Mboso, sur le processus de désignation des animateurs de la CENI.  » Il ne s’est pas agi de rendre compte des conclusions des délibérations des 8 confessions religieuses, a souligné Mgr Utembi.

Un délai qui court jusque jeudi a été accordé, par le bureau de la Chambre basse du Parlement, aux chefs des 8 confessions religieuses pour aplanir leurs divergences, a indiqué le président de l’Assemblée nationale, dans une communication faite en marge de la plénière de son institution, mardi, au Palais du peuple. ACP/