Israël : acceptation de la proposition d’aide de l’autorité palestinienne

0
214

Kinshasa, 18 août 2021 (ACP).- Le gouvernement israélien a accepté la proposition d’aide de l’Autorité palestinienne pour faire face depuis dimanche, aux flammes qui font rage dans les collines et les villes à l’ouest de Jérusalem, dans la partie de la ville annexée par Israël depuis 1967,  ont rapporté mercredi les médias internationaux.

Les sources indiquent que l’Autorité palestinienne a proposé son aide. Celle-ci a été acceptée par les Israéliens « Je tiens à remercier le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, pour l’initiative d’envoyer des pompiers qui sont venus aider Israël aujourd’hui » à tweeté Benny Gantz, le ministre de la Défense israélien.

Depuis le mardi 17 août, quatre camions de lutte contre les incendies et 20 pompiers et secouristes palestiniens ont été envoyés en renfort. Ils sont arrivés à midi à Beit Shemesh, où l’incendie était en cours.

Ils ont été rapidement briefés, puis sont partis avec les équipes israéliennes sur le terrain, pour tenter d’éteindre le feu, car il y a encore des flammes dans d’autres collines entourant Jérusalem, et ce pour, le troisième jour consécutif. Mais il y a surtout des vents violents qui menacent de raviver les incendies à cause de la vague de chaleur et de la sécheresse du climat. Si les Palestiniens déplorent ne pas avoir « d’avions pour éteindre les feux », ils soulignent que cette collaboration est nécessaire et d’un intérêt commun.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que les pompiers palestiniens se joignent aux pompiers israéliens. Mais c’est une collaboration assez rare. Ramallah avait déjà envoyé des troupes à trois reprises, notamment lors du grand incendie de 2010 sur le Mont Carmel, au nord d’Israël, et en 2016, lors de feux destructeurs autours de Jérusalem et près d’Haïfa, là encore au nord du pays.

Cependant, en 2016, la collaboration s’était terminée sur une mauvaise note. Lorsque le ministère des Affaires étrangères israélien avait remercié les efforts internationaux des nations ayant envoyé des forces pour lutter contre les incendies, les Palestiniens avaient été remerciées en dernier, sans utiliser leur drapeau comme symbole, alors que cela avait été fait pour tous les autres pays. ACP/ODM/KJI/GGK/LYS