Hausse du prix de maïs- graines sur le marché de Mwene-Ditu

0
280

Mwene-Ditu, 19 août 2021 (ACP).- Les maïs-graines, un aliment de base de  la population de la ville de Mwene-Ditu, dans la province de Lomami, connaissent une augmentation de prix   sur le marché, passant de 1.500 FC à 2.500 FC, la mesurette de 3,5 kg, a constaté jeudi l’ACP sur  certains milieux de négoce.

Quelques vendeurs interrogés à ce sujet, attribuent la hausse de prix  de ce produit à sa rareté dans les dépôts ce, consécutive à la période de préparation de la saison agricole en cours et aux difficultés d’évacuation des centres de production vers ceux  de consommation.

A cet effet, la population en appelle aux autorités et aux  responsables du Projet agricole volontariste de Nkuadi et ceux du Service national de Kaniama, dans la province de Haut-Lomami pour mettre fin à cette carence. Cet appel a été relayé par les membres de la FEC afin de pallier à la crise alimentaire et couvrir ainsi les besoins des populations jusqu’à la prochaine récolte. 

Même situation  sur les marchés de Kindu

 Le même phénomène est aussi observé à Kindu dans la province du Maniema où  les prix des denrées alimentaires ont également connu une hausse de prix.

Le prix d’un gobelet de riz blanc est passé de 400 FC à 650 FC, une mesure des maïs revient à 1.800 FC alors qu’il vendait à 1.500FC,  une botte de feuilles de manioc qui se négociait à 200FC se vend actuellement à 500 FC.

Interrogés, les marchands et marchandes de ces lieux de négoce attribuent cette hausse des prix  à la rareté de ces produits pendant cette saison sèche ainsi qu’à la loi de l’offre et de la demande, les paysans étant plus préoccupés par l’entretien des champs.

ACP/ZNG/NKV/MNI