Maniema : un élément des FARDC condamné à la peine de mort  à Kindu

0
359

Kindu,  20 Aout 2021  (ACP),- Bernard  Kobo Suka,  soldat de première classe des Forces Armées de la République Démocratique de Congo(FARDC), a écopé de la  peine de mort et au renvoi de l’armée, au terme d’un jugement rendu jeudi  au tribunal militaire de garnison de Kindu,  pour tentative de meurtre et dissipation des minutions de guerre.

Le condamné, en mission de service,  avait tiré à bout portant deux(2) balles sur le pauvre Kibundila Omari, exploitant artisanal d’or  pour avoir augmenté le volume de la musique dans un débit de boisson alcoolique le  14 juin 2021 à Libanone, un carré minier du territoire de Kailo.

La condamnation de cet élément des FARDC  est perçue comme un signal fort  pour décourager les malfaiteurs et autres ennemis de développement par plus d’un observateur  qui exhorte le justice militaire à plus de rigueur dans des sanctions à l’endroit des malfrats qui perturbent la quiétude de la population de Kindu, en particulier et de la Province du Maniema, en général.

 Plaidoyer pour des audiences publiques sur l’assassinat du médecin chef de la zone de santé de Lusangi

Les avocats de la partie civile dans le dossier de l’assassinat du médecin chef de la zone de santé rurale de Lusangi, Dr Cosmas Kabala Kisimbika, par des hommes en armes en juillet dernier, ont plaidé jeudi  pour la réorganisation  des audiences publiques  à la  tribune centrale de Kindu et non à la prison centrale.

A cette occasion, leur porte-parole, Me François Lukangilwa, a sollicité l’implication de l’autorité provinciale du Maniema pour  un appui financier, non seulement pour l’acquisition des matériels de sonorisation mais aussi pour la mobilisation des tous les éléments nécessaires pour une bonne tenue de ces audiences publiques qui ont l’avantage de jouer un rôle pédagogique au public. ACP/ZNG/Cfm/Nig