Deux bornes fontaines, don de la Première dame au camp militaire de Katindo à Goma

0
141

Goma, 22 août 2021 (ACP).- Le commandant de la 34ème  Région militaire du Nord-Kivu, le général de brigade Ghislain Tshinkobo, a réceptionné, vendredi, deux bornes fontaines montées au camp Katindo de Goma, sur financement de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi (FDNT), en vue de desservir en eau potable les éléments des FARDC et leurs dépendants.

Le général de brigade a salué, à juste titre ce geste combien louable en faveur de cette catégorie de citoyens congolais, avant de dévoiler symboliquement l’un des ouvrages.

Il a reconnu que ces ouvrages, action salvatrice de la Première dame de la RDC en faveur, non seulement des militaires, mais aussi des populations civiles riveraines de ce site hautement stratégique, vont pouvoir non seulement contribuer à rendre notre camp plus agréable, mais aussi à éradiquer les maladies hydriques et à faciliter l’application de l’une des mesures barrières, à savoir, le lavage régulier des mains à l’eau et au savon.

Le Commandant de la 34ème Région militaire a symboliquement arrosé le sol, la desserte du camp Katindo en eau constituant, selon lui, une occasion de plus pour renforcer la communion entre les militaires et la population civile.

Pour sa part, le coordonnateur de la FDNT, Joël Makubikua, a rappelé le souci de la Première dame, de l’autonomisation de la Femme congolaise, avant de rappeler que c’est lors de la distribution des vivres aux épouses militaires, en juin dernier, dans le cadre de l’assistance aux sinistrés de l’éruption du volcan Nyiragongo, que Denise Nyakeru Tshisekedi avait été saisie de la carence en eau potable au camp militaire de Katindo où une seule borne fontaine était opérationnelle.

« La Fondation avait mis à contribution, en guise de soulagement, la REGIDESO et les Etablissements Kitumaini pour ériger les deux ouvrages de six robinets chacun, l’un en plein cœur du camp Katindo et le second au Nord-est de ce site, précisément au stade Rutoboko », a ajouté Joël Makubikua,

Ces deux bornes fontaines vont alléger la tâche aux épouses militaires ainsi qu’aux civils, voisins du camp Katindo, qui parcouraient de longues distances pour puiser de l’eau potable. ACP/