La présence des militaires dans les mines d’exploitation artisanale du diamant à Katekelayi dénoncée par le conseil territorial de Lupatapata

0
199

Lupatapata, 22 août 2021 (ACP).- Le conseil territorial de sécurité du territoire de Lupatapata, dans la province du Kasaï Oriental, réuni en fin de semaine sous la présidence de l’administrateur Jean Crispin Mbiya Mutambayi, a fustigé la présence de plus en plus nombreuse des éléments des FARDC, munis des ordres de mission dûment signés par des autorités hiérarchiques compétentes, dans les mines d’exploitation artisanale du diamant à Katekelayi, secteur de Mukumbi, indique une source administrative de cette entité.

Selon la source, ces militaires réquisitionnés par les propriétaires des puits de diamant et des digues privées, rançonnent la paisible population civile et les présidents des comités des mines artisanales, à qui ils exigent de l’argent sous l’œil impuissant des autorités coutumières locales.

Pour éviter une tension sociale déjà latente, causée par ce comportement des éléments de l’armée, le conseil territorial de sécurité recommande à l’auditorat militaire de retirer tous les ordres de mission et de retourner ces militaires à la caserne. ACP/CL/KJI