Le ministre Didier Mazenga juge positive la participation de la RDC au Sommet de Lilongwe au Malawi

0
208

Kinshasa, 22 août 2021(ACP).- Le ministre de l’Intégration régionale, Didier Mazenga, a jugé positive la participation de la RDC au 41ème Sommet des chefs d’État et de gouvernement de Lilongwe au Malawi en raison notamment de l’élection du Président Félix Antoine Tshisekedi an qualité de Président entrant de l’organisation sous-régionale, la SADC, adoubé d’un pouvoir de participation à la Troïka.

Le ministre Mazenga qui s’exprimait ainsi dans une interview accordée à l’ACP à sa descente d’avion jeudi, à l’aéroport international de Ndjili en provenance de Lilongwe, a rappelé une autre succès de la RDC, sa propre élection en qualité de ministre de l’intégration régionale, au poste de président entrant du conseil des ministres de la S      ADC, devant lui aussi participer à la Troïka de l’organisation sud-africaine.

La tenue en août de l’année prochaine en RDC du 42ème  Sommet de la SADC est une autre victoire congolaise à la rencontre de Lilongwe, a indiqué le ministre, précisant que la RDC doit désormais se préparer pour accueillir le 42ème  Sommet ordinaire, en termes d’infrastructures, de réformes à initier ainsi que de nouvelles matières à intégrer.

La RDC a par ailleurs, participé activement à ce Sommet, bénéficiant de beaucoup d’avantages repris dans des décisions adoptées dans plusieurs secteurs.

A cette même occasion, plusieurs matières avaient été traitées et 75 grandes décisions prises au profit de pays membres de cette organisation sous-régionale, a renchéri le ministre.

S’agissant de l’élection du secrétaire exécutif de la SADC, le ministre Mazenga a fait remarquer que la RDC était éligible pour présenter un candidat au poste de secrétariat exécutif.

« Nous avons battu campagne et présenté un candidat. Et avant le conseil des ministres, la RDC avait délégué des experts qui avaient travaillé au niveau même de la SADC à Lilongwe. Et Dieu a fait que le candidat botswanais puisse passer en lieu et place du candidat de la RDC », a conclu le ministre de l’Intégration régionale.

La RDC est le seul grand pays francophone membre de la SADC, une organisation sous-régionale dominée par les pays anglophones, rappelle-t-on. ACP/CL/KJI