L’église ECC/25ème CEK appelée à soutenir son nouveau représentant légal Alfred Mbuta Kabamba

0
938

Kinshasa 22 août 2021 (ACP).-  Les fidèles de l’Eglise du Christ au Congo, la 25ème Communauté évangélique du Kwango (ECC/CEK) sont appelés à soutenir leur nouveau président communautaire et représentant légal, le révérend pasteur Alfred Mbuta Kabamba, dans les nouvelles missions apostoliques lui confiées, lors d’un culte d’installation de ce dernier   et ses suppléants  dans la cathédrale du  centenaire protestant   samedi dans la commune de Lingwala à Kinshasa.

Cet appel a été lancé par  le président de l’Eglise du Christ au Congo,  Bokundoa- bo- Likabe, à cette occasion, tout en exhortant les chrétiens à respecter ceux qui sont établis comme leurs responsables dans l’église. « Le Seigneur vous les a donnés pour vous conseiller. Montrez-leur beaucoup de respects à cause de ce qu’ils font. Soyez en paix entre vous », leur a-t-il dit.

Auparavant, le premier vice-président de l’ECC, Idor Nyamuke, prédicateur du jour, avait tiré ses enseignements des textes de Jean 13 : 30 et Colossiens 4 : 17 instruisant les nouveaux élus de servir DIEU  de tout leur cœur, âme et esprit  dans la crainte. Il les a priés de se débarrasser de toute tendance entretenant des conflits  qui n’aident pas  l’Eglise et les chrétiens à s’épanouir.

Cette installation du révérend pasteur Alfred Mbuta et ses suppléants, fait suite de l’assemblée générale de l’ECC/25è CEK tenue par le Synode communautaire électif, au mois d’octobre 2020 à Kenge, chef-lieu de la province du Kwango, où il a été élu par la majorité de votants, indique-t-on, par ailleurs.

La Mission 21 partenaire à la ECC/25ème CEK, a, de son côté, appelé le nouveau représentant légal, le révérend pasteur Alfred Mbuta, à servir l’église et à s’engager en tant que responsable de cette église locale, en faveur d’une communauté qui témoigne l’évangile de Jésus-Christ aux populations du Kwango et de Kinshasa en parole et en œuvre.

« Nous vous souhaitons de tout cœur, pour les tâches qui vous attendent, la bénédiction de Dieu, son orientation et sa protection et nous profitons de cette élection pour vous remercier de la relation de confiance et de compréhension mutuelle qui s’est développée et qui s’épanouit avec vous », a fait savoir le directeur de Mission 21,  Jochen Kirsch.

Il a, à cet effet, indiqué que cette élection est une occasion de rester unis en tant que frères et sœurs pour leur permettre de clarifier les mal entendus et de se servir les uns des autres.

« Nous considérons votre élection comme une expression de paix que le Synode souhaite la continuité qui est un avantage et un bénéfice pour la CEK et pour la coopération entre la CEK et Mission 21 », a-t-il en outre poursuivi, avant de se dire être heureux de continuer à marcher ensemble avec confiance afin de faire face aux défis qui peuvent se présenter.

Il a fait savoir que la CEK est dirigée par toute une équipe, composée par le représentant légal, le secrétaire général de Kinshasa et premier suppléant, le révérend Bovet Imfumu, le secrétaire provincial de Kwango Nord et deuxième suppléant, le révérend Olaf Nkuwa et le secrétaire provincial de Kwango Sud et troisième suppléant, Zéphyrin Maluku, à qui il a souhaité un bon travail faisant une source d’espoir à de nombreuses personnes afin que la parole du prophète Jérémie soit accomplie.

Quant au coordonnateur de Mission 21 en RDC, Jules Tsengele Ngoy, il a souhaité voir une CEK forte, se faisant partisan de Martin Luther King qui dit : « La race humaine doit sortir des conflits et rejeter la vengeance, l’agression et l’esprit de revanche. Le moyen de s’en sortir est l’amour ».

L’ECC/25ème CEK fonctionne avec l’arrêté royal du roi des Belges de 1858 et dont son siège social se trouve à Kasongo Lunda dans la province du Kwango. Cette église est aussi installée dans la capitale congolaise à Kinshasa, et une autre dans le pays du sud-ouest de l’Afrique en Angola. Elle a, à présent plus de cent paroisses et intervient dans plusieurs secteurs de développement tel que l’agriculture  et la santé,  note-t-on.

Signalons que la cérémonie s’est déroulée en présence du président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso Nkodia ainsi que celle de nombreux députés et sénateurs. ACP/CL/KJI