Signature d’un accord de siège entre Christophe Lutundula et le directeur du centre international tropical de l’agriculture

0
213
Christophe Lutundula, membre du Rassemblement, lors de travaux du dialogue national inclusif à Kinshasa, le 14/12/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo.

Kinshasa, 22 août 2021 (ACP).-Le vice-Premier ministre en charge des Affaires étrangères, Christophe Lutundula Apala Pen’Apala et le directeur général du centre international d’agriculture tropicale, le Dr Sanginga Nteranya,  ont signé samedi à Kinshasa, un accord de siège.

Le directeur de ce centre situé à Kalambo à quelques km de Bukavu, a indiqué à l’issue de la cérémonie, que le centre international d’agriculture tropicale est le premier en RDC.

« Le Centre existe déjà et qu’il a été inauguré le 8 octobre 2019 par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo », a-t-il dit, avant d’indiquer qu’il offre l’avantage d’augmenter la productivité agricole et de transformer les produits agricoles, avant d’ajouter que le centre va créer de l’emploi pour les compatriotes.

« Nous avons décidé de réduire l’importation dans ce pays. Il y a trop de produits que nous pouvons produire localement tels que le riz et les poissons si nous voulons réduire l’importation sur place », a soutenu le directeur du centre, avant de souligner que ce centre est là pour encadrer les recherches et politiques agricoles en RDC.

Il a fait savoir également, que les activités du centre vont s’étendre dans tout le pays, tout en renseignant que pour le moment le centre a des sous-stations à Ngandanjika au Kasaï Oriental à Mvuazi au Kongo Central.

Selon le Dr Sanginga, son centre emploie pour le moment plus ou moins 100 personnes de nationalités différentes.

Inauguration d’un nouveau bureau du vice-Premier ministre

Par ailleurs, le vice-Premier ministre en charge des Affaires étrangères, Christophe Lutundula Apala Pen’Apala, a inauguré son niveau bureau situé au 8 niveau du bâtiment de son ministère, après sa réhabilitation.

Les travaux pour la réhabilitation de ce bureau, réalisés par l’entreprise VFL Logistique, ont duré deux mois.

Le chef de la diplomatie congolaise a appelé à la responsabilité de chacun des utilisateurs pour la protection du bâtiment.

ACP/