Les enfants en RDC sont fortement exposés aux impacts de la crise climatique, selon l’UNICEF

0
113

Kinshasa, 23 août 2021 (ACP).- Les enfants en République démocratique du Congo (RDC) sont parmi les plus exposés aux effets du changement climatique renseigne le rapport du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) intitulé : « la crise climatique est une crise des droits de l’enfant : présentation de l’Indice des risques climatiques pour les enfants », publié le week-end dernier.

Selon ce rapport dont une copie est parvenue lundi à l’ACP, le changement climatique menace la santé des enfants, leur éducation, leur sécurité et leur fait courir le risque de contracter des maladies mortelles.

En outre, ce rapport classe la RDC en neuvième position des pays selon le degré d’exposition et de vulnérabilité des enfants aux chocs climatiques et environnementaux. Il constitue la première analyse détaillée des risques crées par le changement climatique.

Les enfants de la RDC sont particulièrement exposés à la pollution de l’air, des sols et de l’eau, indique ce document qui affirme qu’investir dans les services essentiels, notamment ceux de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement ainsi que dans la protection sociale des enfants peut considérablement renforcer la capacité de les préserver des futurs effets du changement climatique.

Dans sa déclaration contenue dans ce rapport, le Représentant de l’UNICEF en RDC, Edouard Beigbeder, invite la communauté nationale à agir ensemble et de manière concertée afin de bâtir un monde meilleur pour tous les enfants car ces derniers ont conscience que les changements climatiques mettent en péril leur avenir.

L’UNICEF s’engage à aider les jeunes à participer à la lutte contre le changement climatique

Par ailleurs, selon ce rapport, l’UNICEF s’engage à aider les jeunes à  se faire entendre, les encourage à participer à la lutte contre le changement climatique et à la préservation de leur environnement. Ces jeunes sont âgés de 0 à 24 ans soit 67,4% de la population dont 48,7% sont constitués des enfants âgés de 0 à 14 ans.

Pour soutenir cet engagement sur le climat, les enfants reporters formés par l’UNICEF sur les techniques de plaidoyer ont réalisé le documentaire intitulé : « la voix des jeunes générations face aux enjeux climatiques » ainsi qu’une publication présentant leurs préoccupations, les défis environnementaux et climatiques auxquels ils sont confrontés.

Dans ce cadre, rapporte la source, Ketsia, enfant reporter âgée de 16 ans a déclaré : « Nous avons des droits et nous comptons bien les défendre ! Nous souhaitons que toutes les générations se réunissent pour ré-imaginer le monde de demain, nous devons agir ensemble pour le bien de tous ».

Il sied de rappeler que les enfants reporters en RDC sont composés des filles et des garçons dont l’âge varie entre 10 et 17 ans. Ils sont issus de toutes les origines sociales qui œuvrent pour la protection, l’éducation, la santé et la participation des enfants en RDC et sont initiés à la Convention internationale relative aux droits de l’enfant et aux techniques journalistiques de base. ACP/Fng/CKM/MNI