Nord-Kivu : environ 1.790 maisons touchées par des inondations dans le groupement Rugari-Rutshuru

0
258

Goma, 23 août 2021 (ACP).- Plus de 1.790 maisons ont été inondées, des bétails emportés par des eaux de la rivière Nyakariba, des hectares des champs décimés, une partie de la route nationale numéro 2 endommagée, à la suite des pluies diluviennes qui arrosent ces derniers temps le groupement de Rugari, dans le territoire de Rutshuru.

Préoccupé par cette catastrophe naturelle provoquée par la crue des eaux de la rivière Nyakariba qui prend sa source au pied du volcan éteint de Mikeno, le Gouverneur de la province du Nord-Kivu, le lieutenant général Constant Ndima Kongba, a dépêché sur place dimanche 22 août 2021 son conseiller spécial en charge de la Reconstruction, Me David Kamuha Musubao pour constater et évaluer l’ampleur des dégâts.

Avec dans sa suite le directeur technique de l’Office de routes, le député provincial élu du coin, Dieudonné Komayombi et attributaire sur ce tronçon de la route nationale numéro, cet envoyé de l’autorité provinciale a envisagé des pistes de solutions au vu de l’ampleur des dégâts.

Il a instruit l’Office des routes à procéder au rechargement de cette partie de la RN2 dégradée afin de permettre la fluidité du trafic sur ce tronçon routier qui assure la jonction entre Goma et les villes et cités de la partie Nord de la Province, principalement Rutshuru-Kiwanja-Kanyabayonga-Kirumba-Lubero-Butembo-Beni.

Pour David Kamuha, les études à mener par l’Office des Routes vont, à coup sûr, servir de plaidoyer au niveau tant provincial que central. Il a souhaité voir des efforts être conjugués avec la société civile pour que la cité de Rugari soit épargnée des effets en vue d’une autre catastrophe naturelle à l’avenir.

Pour l’Office des routes, son directeur technique a indiqué que cette entreprise tient d’abord à l’inspection des parties endommagées afin de présenter à l’autorité provinciale une solution durable.

Le député provincial Dieudonné Komayombi, Elu de la ville de Goma et fils du terroir, a exprimé sa satisfaction pour la promptitude avec laquelle l’autorité provinciale a réagi pour faire face à cette catastrophe naturelle qui a plongé plus de 100.000 âmes dans la précarité.

Sur place, le chef de groupement de Rugari, Mwami Éric Mashagiro, a envisagé déjà des solutions qui passent par la canalisation des eaux de la rivière Nyakariba pour éviter d’autres inondations dans l’avenir. ACP/Fng/CKM/MNI