Vers la création d’un fonds national de réparation des survivants des  violences sexuelles

0
103

Kinshasa, 24 août 2021 (ACP).- Des tractations se poursuivent entre l’Etat congolais, le Mouvement national des survivants des violences sexuelles, la fondation Panzi et d’autres acteurs sociaux, depuis le mois d’avril, ont passé en vue de la mise en œuvre d’un Fonds national des réparations des survivants des violences sexuelles, a annoncé mardi à l’ACP, la chargée des projets de la Fondation Panzi, Thésée-Aurore Makaba.

Mme Makaba a noté qu’au vue des avancées enregistrées dans le suivi de ce dossier, la matérialisation de ce dernier sera possible d’ici la fin de l’année en cours, avant de fixer quelques missions assignées à ce fonds.

C’est entre autres, a-t-il ajouté, celles d’apporter des mesures des réparations aux survivants des violences sexuelles liées aux conflits en RDC à la lumière du rapport Mapping et d’autres rapports internationaux, d’établir des responsabilités, de faciliter l’accès à la justice et de permettre la réalisation des réparations.

Cette actrice sociale a en outre signalé que des contacts sont bien établis avec la présidence de la République et le ministère des droits humains, rassurant que des discussions sont assez avancées avec le partenaire international «Global survival fund(GSF)», dont l’expertise est avérée dans la mise en œuvre des réparations profitera à la RDC. ACP/Zng/Fmb/Thd