Les armateurs du lac Kivu menacent de ne plus payer la taxe de navigation

0
266

Bukavu, 26 août 2021 (ACP).- Les armateurs du Sud-Kivu, réunis au sein de l’association des armateurs du lac Kivu (ASSALAK), ont dans une lettre adressée à la direction générale de Régie des Voies Fluviales(RVF), menacé de ne plus payer la taxe de navigation exigée par cette régie.

Cette prise de position de l’ASSALAK se justifie par l’absence des contreparties de cette taxe entre autres l’aménagement et l’entretien des ports de Goma et Bukavu, le balisage sur le lac qui n’est toujours pas visible mais aussi l’opacité dans la gestion de fonds collectés auprès de ces armateurs depuis 2010.

En réaction à cette correspondance, le directeur général de la RVF prévoit effectuer une mission au Nord et au Sud Kivu en vue de procéder à l’exécution de quelques travaux de la sécurisation de la navigation sur le lac Kivu.

Le D.G. a.i de la RVF, le professeur Ruffin Ilunga a précisé dans une de ses correspondances que sa mission aura comme objectif de garantir un partenariat fructueux et apaisé entre la RVF et l’ASSALAK.

Le DG Ruffin Ilunga a exhorté les membres l’ASSALAK à privilégier l’intérêt supérieur du pays et les a invités à travailler dans la collaboration étroite. ACP/ZNG/NKV/MI